28/05/2008 08:29

Un journaliste de Fr3 relaxé par le tribunal correctionnel

Le tribunal correctionnel d'Amiens a relaxé mardi un journaliste reporter d'images (JRI) de France 3 Nord-Pas-de-Calais/Picardie poursuivi pour avoir filmé en 2004 des jurés de la cour d'assises de la Somme délibérant à huis clos, a-t-on appris auprès de son avocat.

Le parquet avait requis une condamnation "sans peine" à l'encontre de Mustapha Nezzari, qui encourait au maximum un an de prison et 45.000 euros d'amende.

Le journaliste avait réalisé des prises de vue en décembre 2004 de la délibération du jury dans un procès en appel qui avait vu la confirmation de la condamnation prononcée en première instance par la cour d'assises de l'Oise à l'encontre de deux jeunes gens - deux autres avaient été acquittés - pour des coups ayant entraîné la mort d'un motard.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Baka
28/mai/2008 - 18h19

Ce journaliste ne pensait sans doute pas à mal, mais je pense qu'il y aurait tout même du y avoir une peine.
C'est une violation de la vie privée, de la justice...
En effet, les conséquences de la divulgation de telles images peut s'avérer désastreuse, surtout pour les jurés (vengeance ou autre...)

Portrait de Yeager
28/mai/2008 - 11h35

On crie a la justice a deux vitesses quand il s'agit des affaires avec des hommes politiques ou des stars, mais il semble qu'avec les journalistes, la justice passe la troisieme.

Portrait de Gritcht
28/mai/2008 - 11h01

<<-- Diffusées au cours d'un journal régional, les images avaient été filmées dans le reflet d'une vitre d'un immeuble situé en face du palais de justice, provoquant la plainte de deux des jurés pour atteinte à la vie privée.

Pour l'avocat du JRI, maître Christophe Bigot, le jugement est satisfaisant, le tribunal ayant "considéré que les journalistes ne devaient pas être des bouc-émissaires".

Mustapha Nezzari, s'est dit "soulagé". "En même temps, ça a duré 4 ans et pendant 4 ans j'avais décidé de ne pas retourné au palais de justice dans le cadre de mon travail, alors que je m'occupais essentiellement des affaires de police et justice", a-t-il expliqué à l'AFP.

M. Nezzari soutient qu'il avait décidé de ne pas exploiter les images permettant d'identifier les jurés mais qu'elles avait utilisées ultérieurement à son insu. -->>
Le Monde

Portrait de Emir44
28/mai/2008 - 10h03

Ben regarde la photo lol !
Avec un hélico !

Portrait de CPASGAGNE
28/mai/2008 - 09h37

c'est bien ce que je me suis demandée

Portrait de célinecmoi
28/mai/2008 - 09h28

par la porte peut etre....

Portrait de bibi80
28/mai/2008 - 09h28


C'est une bonne question!:mrgreen:

Portrait de bibi80
28/mai/2008 - 09h19

Normal qu'il soit jugé, ça reste quand même quelque chose de très privé et qui peut avoir des conséquences fâcheuses sur la vie de ces jurés.

Portrait de dudul007
28/mai/2008 - 09h08

imaginons qu'une connaissance des accusés veuille se venger d'un verdict il saura directement qui n'as pas été en faveur des accusés,
le journalisme c'est bien, mais la mise en danger de la vie d'autrui ... :s

Portrait de mangeurtivi
28/mai/2008 - 08h42

ke juge a trouve qu'il a filme son bon profil?

Portrait de katelou
28/mai/2008 - 08h35

c'est pas FR3 , c'est France 3 , quand vous parlez de France 2 vous n'écrivez pas Antenne 2 .;)

Les plus vus