19/11/2006 16:28

Découvrez une nouvelle série (Carte blanche)

Dans le cadre de nos "Cartes blanches", un bloggueur, Julien a souhaité vous faire découvrir une série américaine qui n'est pas encore arrivée en France.

Merci Julien.

******

Chaque année, une soixantaine de nouvelles séries débarquent sur les écrans américains, et pour la plupart d’entre elles, trouver un public s’avère mission impossible. Sur ces 60 shows, certains tels que Heroes ou Jericho se sont vus accorder le droit d’aller jusqu’aux 22 épisodes pour leur première saison, mais une seule série est déjà assurée d’avoir une deuxième saison. Cette série, c’est Dexter.

 

Dexter est une adaptation télévisuelle de Darkly Dreaming Dexter, le roman de Jeff Lindsay que l’on connaît en français sous le nom de Ce cher Dexter. On y (re)découvre Michael C. Hall, alias David Fisher, le frère introverti de Six Feet Under. Dans ce nouveau rôle, il interprète donc Dexter, un trentenaire qui a été abusé dans sa jeunesse, et qui a toujours eu en lui l'instinct de tuer. Son père adoptif, conscient de la différence de son fils, lui conseille donc de s'en servir pour éliminer les criminels qui ont réussi à échapper à la justice. 

 

Bien que cette description puisse faire penser aux héros de justiciers régulièrement interprétés par Charles Bronson dans les années 70, il ne faut pas voir en Dexter un simple canardeur luttant pour une noble cause. En effet, le personnage campé par Michael C. Hall est particulièrement complexe. Méticuleux dans tout ce qu’il entreprend mais désespérément seul dans son monde, il n'éprouve aucun sentiment : l'amour, le deuil, le sexe sont par exemple des concepts qui lui sont totalement étrangers... Mais conscient que la société n’aime pas la différence, Dexter s’adapte, et feint d’être « normal » : il sort ainsi avec une mère divorcée qui est traumatisée suite a un viol (cette situation l’arrange beaucoup, car cette femme est  très réticente à l’idée de toute relation sexuelle).

 

La série s’ouvre sur une scène de meurtre, avec un Dexter qui s’apprête à découper un pédophile à la scie électrique. La scène suivante nous le montre tout sourire au volant de son bateau. En l’espace de deux scènes, vous avez déjà une idée de la dualité ambiguë de ce personnage, mi-ange mi-démon.  Le personnage n'ayant aucun remord, attendez vous à des scènes cruelles, sanglantes, voire gore...  La dualité du héros s’exprime également dans sa passion pour le sang : obnubilé par l’hémoglobine, Dexter garde une goutte de sang des dizaines d’individus qu’il a assassinés, mais aucun de ses collègues policiers ne se doute de ses activités nocturnes… Dexter est en effet expert judiciaire du service médico-légal de la police de Miami, et il analyse toutes les traces d’hémoglobine laissées sur les scènes de crime.

 

Dès le premier épisode, un fil conducteur apparaît en la personne du Ice Truck Killer : ce serial killer particulièrement doué ne laisse aucune trace de sang dans le corps de ses victimes, ce qui suscite l’admiration de Dexter. Un jeu de chat et de la souris s'installe entre eux deux : le serial killer laisse ainsi des indices a Dexter chez lui, et ce dernier, loin de s'en affoler, est au contraire admiratif du travail de son « mentor ».

 

Vous l’aurez compris, cette série ne s’adresse pas franchement au grand public : elle s’inscrit en effet dans la pure tradition des séries  de HBO, telles que Six Feet Under, Carnivale ou les Sopranos.  En effet, contrairement au format des grands networks où un énorme cliffhanger attend le spectateur avant chaque coupure publicité (Lost, Heroes, 24 heures chrono…), les auteurs donnent ici le temps au temps. Entre silences lourds de sous-entendus et regards pesants, on entre lentement mais sûrement dans l’univers dérangeant de Dexter. L’omni-présence de la voix-off du héros participe également grandement à l’ambiance de la série.

 

Pour ceux qui s’interrogeraient sur les capacités de Michael C. Hall à incarner un autre personnage que David Fisher, soyez sans craintes : son jeu d’acteur est prodigieux et nous fait rapidement oublier le monde des pompes funèbres ! Dexter est un personnage plus « cool » que David Fisher : finis les costumes et le visage imberbe, notre héros se balade en t-shirt et n’a peur de personne. En ce qui concerne le reste du casting, on ne retrouve pas de grands noms, mais des visages nouveaux, à l’exception de l'ancienne femme médecin de la série carcérale OZ.

 

Bref, cette série n’a pas volé son succès, et si Showtime reste une chaine confidentielle (car payante), elle n’en propose pas moins des séries parmi les plus innovantes du marché audiovisuel américain. Ce héros vraiment atypique n’a pas fini de déclencher les passions : il intrigue le spectateur et déclenche en nous le même type de fascination morbide que l’on pouvait avoir pour Hannibal Lecter dans le Silence des Agneaux. Ce personnage ambigu à la double personnalité troublante chamboule radicalement notre vision du héros moderne : est-on légitimement en droit d’apprécier un personnage fictif aux mœurs si dérangeantes ? Comme diraient les Américains avant chaque épisode : "viewer discretion is advised" …

Julien Bell

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de SASHOUNE
21/décembre/2006 - 23h56

Exceptionnelle!
Cette série est exceptionnelle et Michael C Hall vient d'être nominé aux Golden Globes dans la catégorie meilleur acteur et j'espère qu'il va remporter ce prix car il le mérite.
J'ai adoré et je ne sais pas comment je vais faire pour attendre la saison 2, peut etre acheter le livre mais apparement la version de la série est légèrement différente.
En revanche sur TF1, je me pose des questions quand à la diffusion car c'est quand même violent, à côté Prison Break c'est limite du Disney et le CSA est choqué donc vous allez surement devoir vous coucher tard pour la regarder, ça sera surement après minuit! et c'est beaucoup + hard que 6 Feet Under au passage. 12 épisodes pour cette première saison et bien aucun de raté ni de moins bon, ils sont tous excellents comparé à d'autres séries qui démarrent fort et ensuite ca devient du n'importe quoi.
Mais la VF va tout déglinguer comme d'hab car MCH a 1 voix grave et elle fait tout dans la série puisque c'est la voix-off mais attention une voix-off utile pas à la Grey's Anatomy!
A ne pas rater mais à ne pas laisser devant tous les yeux quand même

Portrait de bud
29/novembre/2006 - 11h28

tf1
dexter sur tf1 selon alain carrazé !
qui sait, peut etre que ce post a servi a quelque chose !

Portrait de dexteraddict
27/novembre/2006 - 11h53

on va y arriver cette fois
bon, je vais réessayer, je ne saurais pourquoi mais un bug informatique intègre automatiquement un espace.
l'adresse http://dexter.seriessub.com
(.com)

Portrait de dexteraddict
27/novembre/2006 - 11h49

erratum sur le post précédent
Toutes mes confuses, j'ai mis un espace en trop dans le lien ci-dessus.
Il fallait lire :
http://dexter.seriessub.com

Portrait de dexteraddict
27/novembre/2006 - 11h21

Ouverture d'un blog consacré à Dexter
Bonjour à tous et à toutes,

je voulais vous informer de l'ouverture d'un blog consacré à Dexter. Vous y trouverez des infos, des news, des débats, des jeux débiles, des vidéos, des scoops… Le seul mot d’ordre : DEXTER

Sur ce site, tout le monde est le bienvenu, que vous soyez un fan assidu ou que vous découvriez la série.

Le site :
http://dexter.seriessub.com/

A très bientôt sur le site.

Portrait de Abby
20/novembre/2006 - 16h37

vanished
Pas étonnant avec un nom pareil que la série ait disparu !

Portrait de Soulfull
19/novembre/2006 - 21h05

Canal +
La chaine crypté a acheté les droits de diffusions.

Portrait de homer
19/novembre/2006 - 19h20

Vanished
J'ai quant à moi commencer à regarder une série us "Vanished", qui malheureusement a été stoppé faute d'audience au 8e épisode; us ou fr, même combat. pas d'audience pas de pub, pas de considération pour les téléspectateurs.

Portrait de bud
19/novembre/2006 - 19h09

merci
bonjour a tous, et merci pour vos commentaires (oui, c'est moi julien).

cette serie m'a enchanté depuis son premier episode, et fait intéressant, on retrouve des realisateurs de grandes series hbo, telles que six feet under. le rythme est etonnamment maitrisé, et chaque episode est meilleur que le précédent (ce qui n'est pas forcément le cas des nouvelles series qui cartonnent en ce moment, heroes par exemple...)

si vous aimez ce genre de series, je vous conseille tout particulierement brotherhood, qui mele politique et mafia (les fans des sopranos seront aux anges). si jean marc m'y autorise, je vous ferai egalement une petite description de cette derniere.

par ailleurs, vu que ce blog me semble etre la référence televisuelle du moment, je me doute que certains responsables des grandes chaines le lisent. donc messieurs, mesdames, si vous avez le pouvoir de faire venir cette serie sur nos ondes, faites le. peu importe l'heure de passage, il faut simplement que cette serie soit vue en france (cette serie va devenir culte).

Portrait de sabine
19/novembre/2006 - 18h38

YES !
je veux voir cette nouvelle série tout de suite et maintenant .... surtout qu'il n'y a plus rien en ce moment ! aux suivants !

Portrait de mauadib
19/novembre/2006 - 16h45

interressant
ça a l'air interressant et j'ai beaucoup apprécié le jeu de Michael C. Hall dans six feet under. On sait si une chaine française est interressé par cette série ?

Les plus vus