10/05/2008 14:58

Un journaliste de la BBC a été refoulé de Birmanie...

Un journaliste britannique de la BBC, Andrew Harding, venu en Birmanie pour couvrir les suites du cyclone meurtrier Nargis, a été refoulé pour avoir "enfreint la réglementation sur les visas", a annoncé mercredi le quotidien officiel New Light of Myanmar.

Le régime militaire birman a accusé le journaliste de télévision d'avoir cherché à entrer dans le pays avec un "visa de touriste". Il était arrivé lundi à Rangoun sur un vol de la Thai Airways et a été contraint de repartir à bord du même avion après avoir été refoulé de Birmanie, a précisé le journal.

Selon les autorités, Andrew Harding était déjà entré à deux reprises en 2006 et 2007 en Birmanie avec des visas de touriste et il figurait sur "une liste noire".

Revue de presse / Source: AFP

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de momonath
12/mai/2008 - 07h56

il auras fait 1 aller retour:roll: :roll:

Portrait de Emir44
11/mai/2008 - 18h42

Le vrai Communisme ne peut être un régime car il n'y a pas de gouvernement, pas de parti, pas d'opposition, pas de monnaie.
Il s'agit de la mise en oeuvre d'une formule, entre autres, "à chacun selon ses besoins, de chacun selon ses moyens".
Le Communisme que nous avons connu de Cuba à l'ex-URSS est un communisme d'état, avec UN parti central, une monnaie qui n'a cours que dans ce pays (ou presque), ou les dirigeants établissent les quotas de productions, où le peuple est traité à égalité (même salaire en principe sauf apparatchiks, un travail pour tous, même si ce n'est pas dans la compétence apprise, même si ça plaît pas, même si ce travail ne sert à rien).

La Birmanie est plutôt un régime militaire, autocratique (le pays n'échange pas commercialement), dictatorial (oppression du peuple, de ses libertés).

Ce n'est donc pas du Communisme ;)

Par ailleurs, la Chine essaie d'en revenir (du communisme) à pas lents... mais on ne bouge pas 1,5 milliards de personnes d'un coup sans risque de guerre civile (les balkans, l'ex-URSS, l'IRAK, ...).

Portrait de Emir44
10/mai/2008 - 23h30

Ah ces journalistes, toujours à dire du mal d'un si beau pays, libre, fraternel, tolérant !
Prêts à entrer frauduleusement comme touriste sans même prendre une belle suite dans un hôtel.
An ben non, le gouvernement birman a bien raison, des devises mais pas de photos si elles ne sont pas de vacances, na !
:) :) :) <= ça, c'est pour ceux qui ont lu ce post au 1er degré ;)

Portrait de Like a Rolling Stone
10/mai/2008 - 18h45

C'est un pays dirigé par des tarés ! Aung San Suu Kyi qui est pour la Démocratie, est toujours maintenue en isolement !

Portrait de sanya
10/mai/2008 - 18h13

Refuser l'aide mondiale ! j'ai du mal à penser que les dirigeants de ce pays laissent son peuple souffrir sciemment. Au nom de quel droit, peut-on justifier une telle mesure. Décidemment, il y a des comportements que je ne comprendrais jamais quelles que soient les raisons avancées.

Portrait de normajane
10/mai/2008 - 15h58

le jeu de la politique mondiale. La dictaure au pouvoir préfére laisser mourir les birmans que de laisser entrer le loups dans la bérgerie a travers les Ong (service de renseignement du monde entier qui pourraient destabiliser le pouvoir et s'implanter durablement pour surveiller son puissant voisin chinois). Des chinois qui doivent être bien implanté la bas et que quelques milliers de morts n'effraient pas. En plus, apparement leur service de renseignement fonctionne a plein régime :mrgreen:

Portrait de dpmat
10/mai/2008 - 15h23

AUTUN 271 : Que veux tu que l'ONU fasse : Un massacre.
Les GUGUSSEs au pouvoir ils y sont venus comment sinon soutenus par les US.

Portrait de marie2
10/mai/2008 - 15h19

il va bien falloir qu'ils laissent passer les secours un de ses 4 matins...ils ne pourront s'en sortir tout seul, ils devraient alléger les contraintes administratives pour faire passer les secours...
100 000 morts au moins et des millions de sans abris, en plus les épidémies qui arrivent, la saison des pluies est pour très bientôt, ça va encore faire plus de dégât !
J'ai vu ce midi qu'ils sont obligés de voter sinon ils ont 6 ans de prison (la case "oui" est pré cochée)...bref courage aux birmans.

Portrait de kornette_davis
10/mai/2008 - 15h05

Ils vont tous y passer ces pauvres gens.
C'est désespérant et scandaleux ce qu'il se passe là bas.

:(

Les plus vus