07/05/2008 12:54

Leclerc va relancer la publicité sur la vente de médicaments

Michel-Edouard Leclerc s'est dit "satisfait" mercredi de la décision de la Cour d'appel de Colmar qui lui a donné raison face aux groupements et syndicats de pharmaciens, et indiqué à l'AFP qu'il relancerait une campagne publicitaire modifiée sur la vente de médicaments.

"Je suis satisfait de la décision de la Cour d'Appel. Maintenant que nous avons été dédouanés, nous allons reprendre le débat", a-t-il déclaré.

"Je vais modifier la forme des publicités", a ajouté le patron du premier réseau d'hypermarchés en France, refusant de donner la date des prochaines campagnes publicitaires.

La Cour d'appel de Colmar a donné raison mercredi au groupe de distribution Leclerc et débouté les groupements et syndicats de pharmaciens qui lui demandaient de retirer ou modifier sa campagne publicitaire sur la vente en grande surface de médicaments non remboursés.

Revue de presse / Source: AFP

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pirouette chocolat
11/mai/2008 - 11h34

je ne crois pas qu'on puisse qualifier l'entreprise de Michel Edouard Leclerc de pot de terre.Il s'agit d'un empire financier et médiatique très important!
le lobbying des GMS est tres puissant.par exemple des representants de ces entreprises faisaient parti de la commission Attali.
le manque de relais dans les médias et le monde politique des pharmaciens esr une de leur faiblesse.leurs sydicats sont faibles et leur lutte face a des mastodontes comme les GMS sera très difficile.

Portrait de vincounet
11/mai/2008 - 11h25

derniere du lobbying de lerclerc.source marianne ,nicolas domenach.leclerc fait pression pour que dans la LME(li de modernisation économique) le seuil pour la liberte d'implantation de surface commerciale soit ramenée de 1000 a 500m2.ceci a fin de défendre des monopoles d'implantation régionnaux et eviter l'nstallation des allemands enfrance.

pour finir chapeau a ME LECLERC roi de la communication et du buzz.il réussita faire parler de lui ,donner l'image du moins cher(l'image simplement)
donner l'image du robin des bois alors que les prix de ll'alimentaire (c'est la le probleme du pouvoir d'achat) sont 30% plus chers en france qu'en allemagne par exemple.bravo a l'artiste.

Portrait de vincounet
11/mai/2008 - 09h45

la tu te decribilises totalement.les pots de terre dans cette affaire ce sont les pharmaciens et le pot de fer leclerc.tu parles de lobbying ,saches que les pharmaciens n'ont aucun relais dans les medias sont inexistants dans l'assemblée nationale .ils n'ont aucun poids face au lobying de leclerc qui a ses entrées au gouvernement,qui a une puissance médiatique énorme.comien de fois leclerc est invité sur les lateaux de télé et combien de fois un pharmacien?
une pub de 28 milions d'euros pour leclerc .les pharmaciens ne peuvent pas repondre,pas le droit a la pub et pas les moyens surtout.
parmi les plus grosses fortunes de france on retrouve des dirigeants de leclerc tu le sais bien.
ce qui est amusant finalement dans cette affaire c'est que tu défendes le plus riche.tu es en pleine contradiction.

Portrait de vincounet
11/mai/2008 - 09h37

les chiffres des pharmacies proviennent de pharmastat.tu avais mal lu mon post visiblement.
je ne comprends pas pourquoi tu ne veux pas reconnaitre des faits verifies et verifiables.tu perds en credibilité en réagissant de la sorte.
quand aux testings sur ordonnance je disais qu'aucune étude officielle du ministère de la santé ou de la DRASS n'a mis en évidence un problème important a ce sujet.je suis sur que tu avais compris mais que tu fais semblant de ne pas comprendre car visiblement tu n'as pas d'argument valable a opposer.
sois beau joueur.tu fais quoi comme boulot?

Portrait de vincounet
11/mai/2008 - 09h31


la source c'est le site doctissimo.t je vois pas pourquoi un pharmacien n'aurait pas le droit de partir en vacances en italie.pas terrible coome argument.pour ton info les medicaments sont plus chers en italie qu'en france .

Portrait de pirouette chocolat
11/mai/2008 - 09h26

je confirme cette info.désolé.

Portrait de vincounet
10/mai/2008 - 12h19

une petite anecdote.dans ma ville centre leclerc grand panneau acote de la station service LECLERC LE 1ER DES MOINS CHER prix du gasoil le litre 1€36
a la sortie de la ville ,3 stations.total 1€44, shell 1€35, esso express 1€33....

Portrait de vincounet
10/mai/2008 - 12h16

prix du nurofen(ibuprofene 200mg cp 20) parapharmacie leclerc san remo 6€30,prix pharmacie centre ville nice 2€50.

Portrait de vincounet
10/mai/2008 - 10h39

surprenant tu as mal lu.le testing a été fait sur 600 hypermarchés et 13000 officines.relis bien.

on trouve bien sur toujours un pharmacien et des préparateurs dans une pharmacie.cela est obligatoire.si une pharmacie fonctionnait sans pharmacien ,elle serait fermée par l'inspection de la pharmacie.c'est la différence avec les centre para de leclerc qui ne sont soumis a aucun controle.il n'a jamais dit qu'il engagerait des préparateurs par exemple.en pharmacie c'est obligatoire.
les testings d'ordonnance on le fait au quotidien c'est notre boulot ,on en détecte tous les jours.viens faire un stage en pharmacie,tu pourras le constater.je crois que notre mission est bien remplie.nous n'avons pas le droit a l'erreur.aucune étude n'a mise en évidence une déficience a ce niveau.
les comparatifs n'ont pas été faits a charge ou a decharge.ce sont des relevés de prix faits avec constats d'huissier.ce sont des faits incontestables.pourquoi ces résultats te gènent tant?c'est une donnée objective de la situation .ne soyons pas sectaire.ce n'est pas parcequ'un résultat ne te plait pas qu'il n'a aucun crédit.ce sont des faits,c'est tout.

Portrait de vincounet
10/mai/2008 - 10h28

les pharmaciens ne doutent pas de cette étude ils s'inquiètent d'une déréglementation qui pourrait avoir de graves conséquences,c'est un autre problème.
ce que souligne cette étude c'est alors que michel edouard leclerc clame qu'il pourrait vendre des médicaments moins chers qu'en pharmacie(en se rattrapant sur les yaourts et les pates? merci pour les consommateurs),alors que cette étude prouve qu'il n'est pas moins cher en parapharmacie mais il bénéficie d'un pouvoir médiatique énorme et de la force de la publicité que certains confondent avec info.
tu fais quoi comme boulot?

Portrait de vincounet
9/mai/2008 - 15h10

ne nous méprenons pas ,il s'agit d'une publicité(cout de 28millions d'euros quand mème)et non d'une information.leclerc d'une manière intelligente ne parle pas dans ses spots de baisse des prix car il aurait pu etre attaqué pour publicité mensongère.une baisse de 25% correspondrait a du dumping.cela ne pourrait pas etre durable car leclerc promet d'embaucher des pharmaciens.un relevé de présence a été éffectué par le groupe PHR entre le 18 et 24 avril dans 32 centres de parapharmacie leclerc.dans les trois quarts des cas,le diplomé n'est pas dans les murs du magasin sans grande surprise.
la fédération des syndicats pharmaceutiques a éffectuée une comparaison de prix de produits de parapharmacie appuyée sur les statistiques de pharmastat .l'analyse a porté sur plus de 600 hypermarchés et 13000 officines.pour 4000 d'entre elles identifiées comme les plus compétitives ,les prix moyens de vente sont inferieurs a ceux des hypermarches.pour 4000 autres pharmacies ,la moitié des produits ,en moyenne,sont moins chers qu'en grande surface.aller en pharmacie pour ces produits c'estdonc avoir dix fois plus de chances de les trouver moins chers q'en grande distribution.ce n'est pas le seul avantage de l'officine,on y trouve aussi des gammes beaucoup plus complètes et la possibilité de commander un produit manquant.
pourquoi leclerc ferait il demain pour les médicaments non remboursables ce qu'il ne fait pas aujourdh'ui sur les produits de parapharmacie?.

Portrait de pirouette chocolat
9/mai/2008 - 14h56

les vrais chiffres 2007.consommation de médicaments d'automédication :30 euros par an.
baisse annoncée de manière peremtoire par leclerc de 25% égale 7E50 .
l'économie serait donc de 7e50 par an .cette somme n'est pas négligeable pour certains français mais représente peu par rapport a la baisse possible sur l'alimentaire ,2eme dépense des français.en effet depuis l'entrée en vigueur de la loi chatel le 1 mars 2008 les distributeurs peuvent repercuter les marges arrieres pour leur calcul de prix de vente.les gms pourraient ainsi baisser de 15% les prix dans l'alimentaire.ou passe cet argent?
enfin les promesses ne valent que pour ceux qui y croient.leclerc annonce une baisse de 25% du prix des médicaments si il y avait une déréglementation de la pharmacie,or lOCDE dans un rapport en 2007 concluait qu'une déréglementation entrainerait une baisse de 5% des médicaments remboursables.D'autre part les exemples du portugal:baisse de 2% uniquement,et de l'italie...hausse de 10%.(le contexte n'etait pas le mème les prix étaient imposés en italie,la déréglementation a eu pour effet une hausse du prix d'achat et donc des prix de vente y compris chez leclerc qui vent aujourdh'ui en italie les médicaments plus cher que dans les pharmacies françaises.

Portrait de dams92
8/mai/2008 - 20h34

A tous ceux qui reprochent aux pharmaciens de gagner trop d'argent : Rien ne vous empêche de passer des concours, de faire entre 6 et 10 ans d'étude, de soutenir une thèse d'Etat.
Par contre si vous voulez faire partie des 10 plus groses fortunes de France lancez-vous dans la grande distribution, faites vous des marges énormes sur le dos des producteurs ....

Portrait de Emir44
8/mai/2008 - 19h46

Woaa, ça chauffe dur ici !
Je rappelle que la Loi oblige la présence d'un Docteur en pharmacologie pour tout médicament.
Ca paraît rien comme ça, mais ça veut dire beaucoup.
1° Leclerc ne pourra pas vendre de médicament sans un "vrai" pharmacien
2° N'est pas médicament un article de "confort" (cannes, fauteuil, aspirine, vitamines, alicament, mouchoir, brosse à dent et dentifrice par ex.)

Ce que veut Leclerc, c'est casser le monopole, pas la sécu.

Rappelons qu'à ce jour, l'implantation d'une pharmacie requiert une autorisation qui n'est donnée que pour une population donnée, un emplacement éloigné d'une autre pharmacie.
En effet, la sécu a remarqué que plus il y a de docteurs, plus il y a d'ordonnances ; plus il y a de pharmaciens, plus il y a de ventes de médicament ; plus il y a de lits dans un hôpital, plus l'hôpital demande des hausses de budget, et tout ça, à nombre de malades constants !!!
Alors, la CNAM (Caisse Nationale d'Assurance Maladie), cherchant à défendre notre sécu, recommande au gouvernement des fermetures.
Leclerc, lui, pense que seule la concurrence peut faire diminuer les prix.
C'est tout ça l'enjeu.
SVP !! Ne critiquons pas nos pharmaciens dans ce qui fait l'art de leur profession. Ce seront les mêmes professionnels qui tiendront les officines Leclerc sans avoir eu les moyens de mnter la leur (pb d'autorisation ou d'investissement initial).
Ne critiquons pas les pharmaciens parce qu'ils vendent de la parapharmacie : Nombre de pharmacies (village, campagne, zone peu peuplée) fermeraient sans ce type de vente, et avec les génériques, encore plus depuis quelque temps qu'avant hier.
Positionnez-vous sur le vrai débat (perso, j'ai bossé 8 ans en contact avec la sécu, et rencontré M. Leclerc, je connais pas mal de leurs "secrets").

Portrait de FLoïc
8/mai/2008 - 11h23

Certains de vos commentaires me dégoûtent !

Vous parlez de ce que vous ne savez pas. Les pharmaciens, des épiciers ? Il ne faut pas 6 ans pour tenir un tiroir caisse ! Il nous faut 6 ans pour acquérir notre expertise du médicament (car nous sommes les seuls spécialistes du médicament, car contrairement à ce que vous pensez sûrement, le médecin n'y connait rien en la matière). Vous jugez sans même connaître le contenu de nos études !
Nous avons une formation scientifique des plus poussées, c'est pas juste pour faire joli sur un CV...

En effet, quand on va chercher les médicament, nous analysons systématiquement l'ordonnance car nous sommes responsables à plus de 50% en cas de délivrance suite à une erreur DU MEDECIN. Et oui, c'est la partie immergée de l'iceberg. On ne la voit pas mais elle existe.

Que vous dénigriez, et que Leclerc dénigre une profession alors qu'il cherche juste à faire du chiffre sur un discours démago au possible et que vous fonciez dedans, ça me déçoit vraiment !

Bien sûr, le conseil du pharmacien est perfectible, mais j'invite à vous renseigner sur un système que les pharmaciens mettent en place au service de la santé publique (dont Leclerc ne parle jamais d'ailleurs) : le DP ou Dossier Pharmaceutique qui permettra d'éviter les 7000 décès par an (soit 20 décès par jour) dus à des interactions médicamenteuses non détectées à cause du nomadisme des patients entre plusieurs pharmaciens. Alors donnons le médicament à Leclerc, on ne fera qu'augmenter ces chiffres !

Leclerc promet de baisser les prix de 25%? C'est IMPOSSIBLE ! Et même s'il le pouvait, ça ferait économiser 3 à 4€ par personne et par mois !!! (source INSEE) Ca en redonne du pouvoir d'achat 4€ par mois !? Je pense qu'on se trompe totalement de combat. Battons nous plutôt contre les marges exorbitantes faites sur l'alimentaire et démesurement plus grande que les marges que nous faisons sur le médicament.

Et Leclerc qui ne disposera que des molécules les plus rentables pourra-t-il prendre en charge toutes les maladies ? Vous délivrera-t-il des conseils gratuits ? Sera-t-il ouvert comme moi le 1er mai, le 25 décembre et tous les dimanches ??

Attention à la poudre que certains envoient aux yeux. Ne soyez pas crédules et voyez plus loin que le bout de votre nez... A méditer...

Portrait de max92
8/mai/2008 - 08h09

c'est une bonne chose pour nous les conso les pharmaco ne son que des commercents de toute façon et qui abuse un peu sur certains prix :!:

Portrait de fauvette
8/mai/2008 - 08h02

T'as raison Michel, te laisse pas impressionner par les pharmaciens les suppots de labo.

Portrait de okdaccord
8/mai/2008 - 02h13

'tain… il s'y connaît en pharmacologie ou spéléologie là je sais pas quoi Floïc… genre il y en a qui s'y connaissent en mécanique, en peinture… non lui c'est la pharmacie… les timbres ? non ?

Portrait de FLoïc
8/mai/2008 - 01h26

Pour répondre à plusieurs commentaires que j'ai lus :

- L'alcool modifié est moins cher en pharmacie qu'en grande surface, et de toute façon ce débat ne devrait pas avoir lieu car l'alcool a une monographie à la Pharmacopée française et tombe donc dasn le monopole du pharmacien. Il est donc illégal pour un supermarché d'en vendre.

- La photocopie facturée 0,15€ à la sécu. Doit-on rappeler que la sécu a donné 2 fois de suite 1€ par consultation aux médecins pour qu'ils prescrivent en DCI (générique) alors qu'il ne le font encore pas tous ?
De plus, tous les équipements informatiques des pharmacies n'ont jamais fait l'objet d'aide à l'investissement à l'inverse des médecins (qui sont environ 60% à être informatisés...pour 99% des pharmaciens.

Au passage, qui propose le tiers payant partout en France et se voit obligé de gérer plusieurs milliers d'euros de remboursement par semaine ? Ce ne sont pas les médecins alors que pour eux les sommes sont moins grosses. Quand ils prennent la carte vitale (c'est encore trop rare, alors qu'ils ont eu la fameuse aide à l'équipement) il vous faut quand même sortir le chéquier !

- Il n'y a jamais eu de prime de la sécu pour encourager les génériques du côté des pharmaciens. Certes les marges arrières rapporteraient mais ne coutaient pas un sou à l'Etat.

- Pour l'homéo déremboursée, c'est simple, son prix sous remboursement n'a pas bougé depuis...les années 80 !!! En effet, il était verrouillé et cela a entraîné une forte diminution de marge pour les labos d'homéopathie (matières premières augmentaient - rappelez vous du prix du pain à l'époque). Les labos ont laissé faire car compensaient par le développement des formes "homéo-conseil" : oscillococcinum, L72, homéoplasmine, sédatif pc... Aujourd'hui, lors du déremboursement et du passage en prix libre, les laboratoires homéo vendent les produits plus chers aux pharmaciens qui ont donc du augmenter les prix. C'est tout simple !

- Enfin, quid de l'arsenal thérapeutique de Leclerc qui ne disposera que des molécules les plus rentables qu'il achetera en plus grande quantités mais seront insuffisantes pour une prise en charge de tout les problèmes de santé. Leclerc fera des gardes ?

Portrait de Emir44
7/mai/2008 - 23h32

On va pouvoir acheter de l'aspirine moins cher ou du sirop anti-tussif !
Z'avez pas de problème de pouvoir d'achat vous ?
;)

Portrait de unsucre
7/mai/2008 - 22h05

leclerc a surtout senti le business qu'il y a à grapiller !!

Portrait de 95C
7/mai/2008 - 21h10

normalement, on doit lire la notice quand on prend des médicaments, non ? quand à la non-efficacité de certains médicaments déremboursés, il ne faut pas en faire des généralités ! et vous en connaissez beaucoup des pharmaciens qui vous conseillent quand vous achetez un médicament sans ordonnance ? ça ne court pas les rues ! alors si un peu de concurrence peut faire baisser les prix, pourquoi pas ? j'ai vu le cas d'une préparation homéopathique dont le prix a été triplé dès son déremboursement ! donc, il y a de la marge...pas pour les consommateurs, comme d'habitude !

Portrait de dams92
7/mai/2008 - 20h25

Une fois de plus il faut replacer le débat du côté Santé Publique.
En Angleterre l'aspirine est à nouveau sur prescription suite à des accidents chez des enfants avec la varicelle (contre-indication formelle.... qui le sait???). Aux USA l'ibuprofrène est désormais sur ordonnance; et oui anti-inflammatoires associé à certains antihypertenseurs (+/- déshydratation) ça peut conduire en dialyse.
On voit donc que les médicaments sans ordonnance qui ont une efficacité reconnue sont potentiellement dangereux, il convient donc de contrôler leur dispensation. Ensuite la plupart des autres médicaments n'ont pas prouvé leur efficacité donc à quoi bon en prendre.
La vente de médicaments en grande surface en ferait des produits de consommation courante ce qui n'est pas le cas. Sans parler de ceux qui en achèteraient parcequ'ils passent simplement devant le rayon.....

Portrait de Huitre
7/mai/2008 - 18h45

Tu le dis toi-même, c'est une ancienne déléguée. Elle a dû arrêter de bosser y a un moment.
Si à leur arrivée sur le marché, les pharmaciens étaient effectivement encouragés financièrement à conseiller le générique, ça n'a jamais été dans ces proportions là, et c'était pour compenser l'augmentation du nombre de références à stocker, entre autres.
Toujours est-il que les marges arrières sont interdites par la loi, et si chez le pharmacien ça se traduit par une remarquable stabilité des prix, voire une baisse ( votre impression d'augmentation générale des prix en pharmacie est faussée par les déremboursements dont profitent les labos pour augmenter de manière honteuse les prix), chez Leclerc et consorts ça se traduit par une augmentation carabinée (alors que c'est censé être lui le champion des petits prix).
Il fonctionne comme ça sur tout, ça m'étonnerait qu'il fasse autrement si jamais il arrive à récupérer les médicaments.

En tout cas vous ne viendrez pas vous plaindre quand la petite pharmacie un peu trop chère en bas de chez vous mais qui vous rend bien des services aura disparu.

Portrait de ginest
7/mai/2008 - 18h37

Pour M Leclerc l'essentiel est de faire parler de lui, et encore une fois il y a reussi; parce qu'au niveau prix dans ces supermarchés, ce sont pratiquement les mêmes que dans les supermarchés concurrents, et les salariés sont traités de la même manière !
Dommage que les médias se rendent complices en lui faisant de la publicité gratuite

Portrait de umbrella
7/mai/2008 - 18h26

Si ça peut permettre de limiter la flambée des prix des médicaments non remboursés, je ne suis pas contre... à voir sur le long terme...

Portrait de metamorphorique
7/mai/2008 - 18h26

Allez, encore une publicité mensongère ... Ces médicaments seront, pour quelques mois moins chers effectivement, mais deviendront BEAUCOUP plus chers après ^^

Portrait de purplestorm
7/mai/2008 - 17h38

Leclerc......Il nous la joue défenseur des prix bas depuis des années, pourtant dans ses magasins rien n'est moins cher que chez ses concurrents Carrefour, Auchan, Intermarcher etc......
:s

Portrait de clodi
7/mai/2008 - 16h37

:mrgreen: nous aussi avec ce que l'on paie comme cotisations SS on ne devrait pas être obligé d'avoir recours à une grande surface, maintenant il est vrai que les sirops pour la toux ne sont plus remboursé et bien d'autres médicaments de confort!!!!! la France est devenue un pays de pauvres point de vu remboursement frais de santé!

Portrait de fred87
7/mai/2008 - 15h37

alors si les americains le font , ça change tout
quelle perspicacité, surtout lorsque l'on voit le systeme de santé americain, surtout lorsque l'on voit le nombre de procès que font des consommateurs de medicamaents, car en drugstore on ne parle plus de patients mais de clients
as tu déjà essayer de demander un conseil a un vendeur chez leclerc ou ttes autres GSV, eh bien ce sont des professionnels de pacotille juste bon a vendre et a sortir les produits des reserves
ne crois pas que les GSV soient les mois cheres, comme je l'ai deja dit le lait de ma fille est 40 % mois cher chez mon pharmacien que chez leclerc le seul hic , c'est que lui, meme s'il avait les moyens financiers de le faire et bien IL N A PAS LE DROIT DE FAIRE DE PUB

Les plus vus