14/04/2008 14:31

Eric Naulleau/Robert Ménard: la guerre est déclarée!- VIDEO


4.2

Eric Naulleau et Robert Ménard étaient dans le JT des Médias de Christophe Beaugrand, dans la Matinale de Canal+ ce matin.

Robert Ménard a répliqué à Eric Naulleau (après le clash sur le plateau de Laurent Ruquier On n’est pas Couché).

 

Dans la Matinale ce matin, le directeur de Reporters Sans Frontière a déclaré : « Je suis rentré chez moi bouleversé. Ce sinistre personnage ne se rend pas compte qu’il blesse au plus profond les gens (…) La méchanceté, le cynisme, l’arrogance c’est son fond de commerce. Il vit de ça. Je suis le plus méchant de la télé. Surtout le plus minable, oui ! »

 

Réponse d’Eric Naulleau : « Se faire reprocher un fond de commerce quand Robert Ménard a fait des droits de l’homme un business, je trouve ça assez paradoxal. Ca me fait penser que je n’y suis peut-être pas allé assez fort avec lui.

Robert Ménard se prend pour une icône intouchable, je vois clair dans son jeu. Il manie l’insulte, ce que moi je ne fais jamais. Regardez où est l’agressivité, où est l’insulte. Elle n’est pas de mon côté, elle est du côté de Ménard. »

 

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de AZA
Vote: 
0

Naulleau, un journaliste orgueilleux, reflète sa pourriture dont lui même ordurier à l'égard du genre humain, c'est triste...Il est à plaindre même si c'est un rôle qu'on lui a assigné car la pudeur, le respect, la retenue, exigent une certaine éthique.

:idea:


Portrait de TONTON 67
Vote: 
0

:twisted:


Portrait de TONTON 67
Vote: 
0

ouiiiii normale lol


Portrait de TONTON 67
Vote: 
0

ca c vrais plus de surprse


Portrait de STANY
Vote: 
0

Robert Ménard joue les martyrs
Il n'a pas honte ou pas conscience de qu'il fait.
Je n'apprécie pas toujours Naulleau mais avec Ménard il a raison dans ce qu'il dit à propos du système Ménard et sa façon d'exploiter les médias au profit de sa mégalomanie.


Portrait de TONTON 67
Vote: 
0

naullau gros nul


Portrait de ahouais
Vote: 
0

Ca m'enerve d'écouter Eric Naulleau parce qu'il n'y a pas de surprise avec lui : il est toujours contre, ses prises de position ne sont pas mesurées.
Ca m'enerve d'écouter Robert Menard parce qu'il défend des causes justes et loyales mais toujours avec la même agressivité de ton qui décrédibilise totalement son discours.
Qu'est-ce que je fais là :lol:


Portrait de ptitepoulette
Vote: 
0

Naulleau = mal baisé


Portrait de Melodi
Vote: 
0

Naulleau se prend pour un intellectuel puant.

Il arrive même à me faire oublier que je n'aime pas Eric Zemmour, il faut le faire...


Portrait de magoe
Vote: 
3.166665

Naulleau dit " est méchant celui qui dit sincérement ce qu'il pense...."
mais à chaque fois qu'il parle c'est pour contredire, blesser, attaquer....
oui je confirme Naulleau est un homme méchant....j'irai peut etre plus loin...cela doit etre un homme frusté et mal dans sa peau....
je ne veux pas etre méchante à mon tour, mais je pourrais presque comprendre...


Portrait de Bananana
Vote: 
0

Pour l'instant Naulleau est très fort psychologiquement, il s'est forgé une cuirasse qui le rend intouchable, imperturbable... mais arrivera un jour où il sera confronté à plus fort que lui, et ce jour là sa chute sera terrible !
Moi j'attends ce jour avec impatience... :)


Portrait de Tiotpicard
Vote: 
0

Si si, on a appris y'a pas longtemps que les enfants armés ne connaissaient pas Clooney !!


Portrait de goldorbator
Vote: 
3

:arrow: merci de rester correct dans vos commentaires


Portrait de Kubrico
Vote: 
0

T'as pas forcement tort, mais des pseudos chroniqueurs comme zemmour et naulleau sont egalement adepte du "nous nous avons raison, vous etes tous des idiots"...dénonçant la pensée unique par la pensée unique...


Portrait de titoof
Vote: 
0

...il n'y a que la vérité qui blesse...


Portrait de soames
Vote: 
0

ça fait plusieurs fois que naulleau et zemmour depassent les bornes, moi je zappes cette emission , fini ruquier. y'en a marre de ces parodies de critiques qui sont tout sauf objectif.


Portrait de Kubrico
Vote: 
0

Aprés la droite décomplexée, avec naulleau, on a droit, au con décomplexé...il est enfin sorti de l'ombre, alors la, il se lache a fond...
Moi ce que j'ai chez eric naulleau, c'est son beau sourire, dommage qu'on le vois jamais. La derniere fois qu'il a du se marrer, ça devait etre au tsunami.

C'est marrant de reprocher a menard de faire des droits de l'homme son fond de commerce, surtout quand il est invité pour en parler...la prochaine fois, faudra qu'il parle cuisine...ah oui mais non, parceque dans ce cas, Naulleau lui reprochera de ne jamais parler des droits de l'homme...


Portrait de Hollowman
Vote: 
0

Enfin, avec Eric Naulleau un peu d'iimpertinence et d'insolence dans l'univers aseptisé du PAF (TF1, M6) et de remise en question de la pensée unique.


Portrait de gnegnes69
Vote: 
0

Lol, elle me fait bien délire cette ptite gué-guerre! :P
N'empêche, Eric Naulleau est très, calme, ne s'énerve pas et je pense en toute honnêté qu'il ne joue pas le méchant (c'est une étiquette qu'on lui colle à la peau) mais dit ce qu'il pense sincèrement.
Quant à Robert Ménard, le pauvre lol! Faut pas qu'il se prenne la tête. Certes, il est meurtri ce qui est compréhensible, mais bon, on peut pas plaire à tout le monde!


Portrait de vernette
Vote: 
0

Naulleau n'a pas tout le temps raison mais je suis d'accord avec lui sur les people, on en a ras le bol de voir tout cet étalage de vie. nous aussi non people nous avons nos soucis et on ne vient pas se plaindre devant tout le monde. Laurence Boccolini ne peut pas avoir d'enfants, je compatis mais combien de femmes sont dans ce cas??? Naulleau a raison aussi pour Ménard qui ne m'inspire pas confiance, d'ailleurs depuis le passage de la flamme, vous l'avez vu?? ce n'était qu'un coup médiatique :evil:


Portrait de Napolitique
Vote: 
0

Nauleau et Zemmour font un commerce de leurs provocations sans intérêt, il suffit de ne plus parler de leur profonde bêtise et leur commerce en prendra un coup. C'était donc la première et la dernière fois que je parle de ces médiocres.


Portrait de babygirl
Vote: 
0

vive Naulleau! :D


Portrait de BOWLING GREEN
Vote: 
0

Tu as déjà vu NAULLEAU "mort de rire", toi ??? Tu es fort...
Il a toujours les lèves "gercées" surtout, bien sûr, quand c'est lui la cible des gentilles "piques" de LEMOINE ou de RUQUIER !
Aucun humour comme tous les gens qui ont une très haute idée de leur personne !!!


Portrait de goldorbator
Vote: 
3

:arrow: merci de ne pas écrire vos commentaires en majuscule


Portrait de Aniya
Vote: 
0

QUI SE SOUVIENS DU DARFOUR... JUSTE UNE QUESTION COMME CA... J'AIMERAI SAVOIR CE QUI SE PASSE LA BAS... A CROIRE QU'IL SE PASSE PLUS RIEN, VU COMMENT PLUS PERSONNE N'EN PARLE...


Portrait de hugo35
Vote: 
0

non c'est une chronique d'un très bon site critique des médias, le plan B, au même titre que le site acrimed


Portrait de hugo35
Vote: 
0

Le procès de Robert Ménard

Le président : Faites entrer le condamné [Il se reprend.]… l’accusé. Ménard, Robert, vous êtes accusé d’être l’un des principaux porte-parole en Occident du Parti de la presse et de l’argent (PPA). Sous couvert de défendre des journalistes persécutés à l’étranger, vous servez la politique américaine et les patrons de médias en France.

L’accusé : Ce procès est imbécile. Dans la revue Médias, que j’ai lancée avec Reporters sans frontières (RSF) — qui n’existe que par moi et pour moi —, j’ai rédigé l’éditorial non signé suivant : « La loi de la gravitation existe, chers amis. Et la loi de l’argent aussi. À moins d’être abonné aux mannes de l’État. » Tout était dit, non ? Pour la presse, le capital, c’est la liberté ; l’État, c’est la servitude… sauf quand il est au service du capital !

Le président : [À voix basse.] On dirait du Laurent Joffrin. [À voix haute.] Voilà qui situe vos rapports avec les plus grosses fortunes de France. Car, je vous cite : « Un jour, nous avons eu un problème d’argent. J’ai appelé l’industriel François Pinault pour qu’il nous apporte son aide. […] Il a répondu aussitôt à ma demande. Et c’est cela seul qui compte. »

L’avocat : RSF ne se soucie pas de savoir qui l’aide. L’argent n’a pas d’autre odeur que sa couleur, or mon client n’apprécie ni le gris (5 euros) ni le rouge (10 euros). Mais il raffole du vert, du jaune et du violet (100, 200 et 500 euros…)
Le président : N’estimez-vous pas que la concentration des médias entre les mains de Pinault, Lagardère, Bouygues, Arnault, et le poids de la publicité menacent le pluralisme ?

L’accusé : J’ai déjà répondu en 2005 à la revue Notre Temps : « À RSF, ce n’est pas notre priorité. » Comprenez-moi : j’ai besoin des médias pour faire la promo de RSF et de ses albums, je vais pas leur cracher dessus ! Poutine et Castro en revanche ne me donnent pas un centime. Alors, sur eux, c’est feu à volonté !

Le procureur : Je résume : la Fnac (Pinault), partenaire de RSF depuis 1993, paie l’impression de l’album photo vendu par l’association ; Air France offre des voyages à l’accusé, la Fondation Vivendi du matériel, la Fondation Hachette, des campagnes d’affichage ; le groupe pharmaceutique Sanofi-Synthélabo achète des pages de publicité dans Médias, une revue que personne ne lit en dehors du Plan B… Et je n’oublie pas les cadeaux de l’agence publicitaire Saatchi & Saatchi, de Pathé, de Suez, d’Areva – car même le nucléaire verse son obole à RSF. En somme, les bienfaiteurs de l’accusé sont aussi les annonceurs d’une presse vendue aux publicitaires.

L’avocat : Saatchi & Saatchi a quand même créé la très belle campagne de RSF affichant Christine Ockrent avec une balle dans le crâne, Emmanuel Chain égorgé et Guillaume Durand mitraillé à mort, afin de « montrer aux Français ce que serait, en France, le manque d’information ».

Le procureur : Mais enfin, notre « manque d’information », tient au fait que nous sommes gavés de propagande par la femme d’un ministre, par Chain et par Durand ! Pas étonnant que votre campagne de terreur n’ait effrayé qu’Elkabbach et Sarkozy… [Gloussements dans la salle.]

L’accusé : RSF adore les publicitaire. Selon nous, « l’ado qui s’achète dix paires de Nike se fait plaisir. Il rentre dans l’imaginaire développé par la marque, mais il le détourne à son profit. C’est un acte créatif ». Nous avons donc conclu que « la publicité doit être considérée comme une nécessité économique. Le siècle qui s’est éteint fut suffisamment furieux pour que l’on se rende à l’évidence que les idées alternatives conduisaient directement au goulag ». [Soudain, il s’interrompt, salue et sourit, croyant que CNN le filme.]

Le président : Parlez-nous un peu des journalistes que vous défendez.

L’accusé : S’ils sont proaméricains, persécutés dans un pays non-membre de l’Otan et travaillent dans un journal libéral, ils peuvent compter sur nous. Un appel sur mon portable, et je bondis dans un avion. Sitôt arrivé, je fais le 20 heures de PPDA, mais sans Castro…

Le président : Donc TF1 vous convient ?

L’accusé : Oui, ils aident RSF. Chez nous, dans le monde libre, le seul problème, c’est que « la presse française est corsetée d’interdits législatifs, qui n’existent pas ailleurs, sur le racisme, l’homophobie, la mémoire, etc. Ces barrières doivent sauter. Elles sauteront, comme toutes les autres, avec les groupes de presse étrangers, comme cela s’est passé avec le people. » Toutefois, en France, on peut être pour le « oui » au référendum, taper sur les syndicats, adorer BHL sans risquer un seul jour de prison.

Le procureur : Tout va d’autant mieux chez nous que les subventions européennes gonflent les poches de Reporters sans frontières. Même du temps de Berlusconi, l’accusé estimait à la radio qu’il y avait « un vrai pluralisme » en Italie…

L’accusé : Si vous réécoutez toute ma déclaration de France Inter [Il fait signe à Nicolas Demorand, qui, de la salle, lui envoie des baisers.], j’opposais surtout l’Italie à Cuba, où « on ne joue pas dans la même catégorie. Aux États-Unis, à côté de Fox News, on peut toujours lire un Washington Post opposé à la guerre en Irak ».

Le président : Mais le Washington Post était pour la guerre !

L’accusé : Et je les comprends, puisque j’ai estimé que « les grandes manifestations contre la guerre du début 2003 avaient quelque chose de pathétique et même de pitoyable, tant la bêtise régnait en maître dans les rues de Paris avec ces gamins, keffieh autour du cou et banderoles pacifistes à l’épaule, qui dénonçaient d’une même voix George Bush et Saddam Hussein. Avoir vingt ans n’excuse pas tout… » [Il sourit, ayant croisé le regard énamouré d’Arlette Chabot.]

Le procureur : En vérité, l’accusé défend quiconque subventionne RSF. Et, puisqu’il reçoit l’argent du gouvernement américain*…

L’avocat : Mon client pense qu’un système qui permet aux journalistes de servir les patrons de presse et les publicitaires est excellent puisqu’il est privé. Un point c’est tout. Au moment de la libération de l’Irak, il a estimé qu’« on voit mieux que pendant la guerre du Kosovo, d’Afghanistan. Embedded : nous, à Reporters sans frontières, on n’a pas critiqué ce système. Il fonctionne ».

Le président : Mais, au Kosovo, c’est Ménard qui s’était bouché les yeux. Au point que, quand l’armée américaine a bombardé le siège de la télévision serbe, RSF refusa de comptabiliser les journalistes assassinés dans son décompte annuel des reporters tués pendant les douze mois écoulés.

L’accusé : Bien sûr ! [Il ricane.] Sinon, le principal assassin de journalistes en 1999 aurait été… [Il s’interrompt.]

Le procureur [triomphant] : … L’Otan ! Or, comme Bush, l’accusé justifie la violation des droits de l’homme par l’armée américaine. En août 2007, se posant « la question de savoir si, en règle générale, la torture et la liquidation de membres des familles de preneurs d’otages est, ou non, légitime », il répond : « Je vous le dis, il n’y aurait aucune limite pour la torture. » [Cris d’horreur dans la salle.]

L’accusé : Parlons plutôt de Cuba ! C’est moi qui ai dénoncé ce « goulag tropical » dans le Wall Street Journal. C’est encore moi qui ai mis en cause Chávez, « ce caudillo d’opérette qui ruine son pays ».

Le procureur : Mais comme ce caudillo a remporté les élections, RSF a soutenu les putschistes en 2002. Sa correspondante à Caracas a alors écrit : « Mon cœur vibre à la vue des militaires insurgés, de ces hommes vertueux qui défilent sous nos couleurs nationales ». En vérité, Ménard est jaloux de Fidel Castro. Car Ménard est un dictateur sans barbe et sans cheveux. Il l’a admis, d’ailleurs : « Je ne sais pas discuter et j’aime décider seul. Je suis autoritaire, et ma personnalité ne facilite pas l’exercice de la démocratie en milieu associatif. Le fait est que RSF s’est construite autour de moi. »

L’accusé : Vous faites de moi un égocentrique un peu veule. Je sais pourtant m’effacer et prendre des risques. Un jour j’ai même admis : « J’aimerais faire dans ma vie le quart de ce que Kouchner a réussi dans la sienne. » J’ai aussi présidé un jury qui a remis un prix à BHL, j’ai offert une tribune à Le Pen dans Médias, j’ai écrit un article avec PPDA dans Le Monde, j’ai reçu un prix des mains de Cavada, symbole du journalisme indépendant. Surtout, j’ai écrit : « Ras le bol des bons sentiments dégoulinants – ces jeunes des banlieues forcément victimes des forces de l’ordre, ces “ sans-papiers ” qu’on devrait accueillir sans jamais fixer de limite, ces antimondialisation tellement plus sympathiques que l’affreux FMI — nouvelle incarnation de l’ogre dévoreur d’enfants du tiers-monde -, de tout ce bric-à-brac à la mode qui nous empêche de réfléchir. » Je suis comme Zol…

Le président, excédé, sort alors un revolver de sa poche et, froidement, abat l’accusé.


Portrait de sun of the night
Vote: 
0

de toute façon se qu'il pensent ou pas les chinois sent fouten


Portrait de Wattox
Vote: 
0

Excellent ! ;)


Portrait de pasdeloup
Vote: 
0

Il critique , ok c'est son job! Mais lors de la prochaine émission de Ruquier, regardez la tête qu 'il fait quand Jean-Luc Lemoine se moque de lui! Alors que c 'est une chronique humoristique! Il rit jaune , il n 'a pas l 'art de l 'autodérision ce type !


Pages

Découvrez www.morandinisante.com

Programme TV

TF1
Koh-Lanta
20:55
(Jeu)
L'île au trésor
FRANCE 2
Les petits meurtres d'Agatha Christie
20:55
(Série/Feuilleton)
FRANCE 3
La folie des années 90
20:55
(Documentaire)
FRANCE 5
La maison France 5
20:45
(Magazine)
M6
NCIS
21:00
(Série/Feuilleton)
Le don de soi
W9
Enquête d'action
20:55
(Magazine)
Brigade du périphérique : alerte sur les routes de la capitale
TMC
Mentalist
20:55
(Série/Feuilleton)
Le fil rouge
NT1
Super Nanny
20:55
(Divertissement)
Avec deux paires de jumeaux rapprochées, c'est l'enfer à la maison
NRJ12
Attack Force
20:55
(Téléfilm)
HD1
La vengeance aux yeux clairs
20:55
(Série/Feuilleton)
CHERIE 25
La liste
20:55
(Téléfilm)

Top 15 des membres du jour

1
DarkAngel - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (58 commentaires)

4
Milie01 - (55 commentaires)

5
PtiGlaçon - (42 commentaires)

6
Soso87 - (42 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
Forever - (35 commentaires)

9
Vannes56 - (29 commentaires)

10
Cyrius - (28 commentaires)

11
Eclipse - (24 commentaires)

12
Magnoliadu33 - (21 commentaires)

13
Steph38 - (19 commentaires)

14
Celya30 - (19 commentaires)

15
Koro - (18 commentaires)


Haut de la page