11/04/2008 14:16

Journée spéciale élection italienne le 14 avril sur I>Télé

La rédaction de i>TELE se mobilise pour faire vivre à ses téléspectateurs en direct les élections législatives italiennes en consacrant son antenne du lundi 14 avril à de multiples directs, reportages, analyses, commentaires, invités en plateau…

 

A 12H45, Jean-Jérôme BERTOLUS, propose une édition spéciale de LA POLEMIQUE avec, en plateau :

• Thierry de MONTBRIAL, directeur de l’IFRI

• Barbara REVELLI du Parti Démocrate italien

• Massimo NAVA, éditorialiste au Corriere della Sera

 

A 17H45, Patricia LOISON revient sur les résultats de ces élections et met son JOURNAL DE L’INTERNATIONAL aux couleurs italiennes avec :

• Fabrice d’ALMEIDA, directeur de l’Institut d’Histoire du Temps Présent

• Alessandro GRANDESSO, correspondant du Corriere della Sera à Paris

 

Dans 1H30 CHRONO, de 18H00 à 19H30, Thomas HUGUES reçoit Marc LAZAR, directeur du centre d’étude sur l’Italie contemporaine à Sciences-Po.

 

Et pour clôturer cette journée spéciale, Patricia LOISON ouvre le débat sur l’avenir de l’Italie avec :

A 20H30         •Giacommo LESO, journaliste à l’Espresso

•Carlo Alberto BRUSA, avocat, membre de Forza italia

Et en duplex :

•Olivier ESCRIVA, envoyé spécial i>TELE à Rome

•Jean-Pierre DARNIS de l’Institut des Affaires Internationales (IAI)

•Massimo NAVA, éditorialiste au Corriere della Sera

 

A 21H00          •Aldo BECHI, sénateur du Parti Démocrate italien

•Pierre MUSSO, professeur à Rennes 2

Et en duplex :

•Olivier ESCRIVA

•Eric JOSZEF, correspondant à Rome pour Libération

•Marc LAZAR, directeur du centre d’étude sur l’Italie contemporaine à Sciences-Po

 

Retour sur actu

Mardi 15 avril, dès 06H30, dans i>MATIN, Laurent BAZIN et Nathalie IANNETTA reviennent sur les résultats et tirent les conséquences de ces élections pour le pays.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jeanbonot
12/avril/2008 - 08h46

Les peuples du monde cherchent à se défaire du joug socialiste aprés avoir fait tomber celui du communiste. Ils se rendent compte que les promesses de la gauche ne sont que pure démagogie et préférent opter pour des gouvernants actifs et attentifs à leurs demandes.
La gauche fait maintenant partie du passé, même en France où aprés avoir subit un non catégorique en 2002 et son fiasco de 2007, le parti vogue à la dérive, se raccrochant pitoyablement aux élections des gardiens d'immeubles.
Il est devenu le radeau de la méduse de la politique.

Portrait de agecanonix
11/avril/2008 - 23h55

la gauche en italie a tout rate.en espagne c'est le commencement de la fin.Hé oui l'aide de l'argent européen est finie.Je vous signale que c'est votre argent par le biais de notre contribution pecuniere a l'europe qui a financé les infrastructures en espagne.Heureusement que la mome SEGOn'a pas ete elue.cela aurait ete pire qu'en italie.

Portrait de omara
11/avril/2008 - 22h30

Intéressante cette news, je regarderai peut-être le débat de 20h30

Portrait de mimines
11/avril/2008 - 18h33

carla sera presente "nu" a vos postes messieurs :mrgreen: :mrgreen:

Portrait de poildur
11/avril/2008 - 16h52

dommage j'espère que tu as tord;)

Portrait de lalibanaise75
11/avril/2008 - 15h37

Veltroni me semble aussi le candidat le plus sérieux...en même temps en comparaison de Berlusconi...no other comment

Portrait de iloveyoutv
11/avril/2008 - 15h14

Walter Veltroni est le seul qui peut remettre en marche l'Italie, Silvio Berlusconi est une sorte de Sarkozy n°2.

Portrait de hayfa75
11/avril/2008 - 15h10

Berlusconi n'est pas un homme politique c'est un clown,lors d'un débat télévisé une jeune femme lui demandait quelles étaient les solutions qu'il proposait pour régler le chômage et la pauvreté des jeunes italiens il lui a répondu qu'elle était suffisamment belle pour pouvoir se trouver un mari riche....

Portrait de Jeanbonot
11/avril/2008 - 14h59

Forza Italia ! Berlusconi est la seule alternative sérieuse d'espoir pour l'Italie aprés la désillusion socialiste.

Portrait de 34nico67
11/avril/2008 - 14h55

En fait c'est pas Forza Italia, le parti s'appelle Peuple de la liberté (marrant comme nom) qui a été crée il y a moins de 2 mois et qui est un rassemblement de toute la droite pour contrer le Parti Démocrate de Veltroni qui lui est une fusion de la gauche et du centre.
Au dernier sondage, Le Parti de Berlusconi a 5 points d'avance sur le parti démocrate ( 43 contre 38 ). Les broutilles restantes sont partagées entre les autres "forces" en présence

Portrait de hyeois2
11/avril/2008 - 14h35

c'est bien.. mais j'aime pas trop la façon d'annoncer l'inso de itélé..

Portrait de kim46
11/avril/2008 - 14h31

bof c le meme que sarkostar , les 2 font bien la paire berck berck ...:!: :!: :!: pauvre italien....:!: :!:

Portrait de poildur
11/avril/2008 - 14h17

voir la défaite de berlusconi super:mrgreen:

Les plus vus