11/04/2008 12:31

Fin de la grève dans les rédactions du magazine Le Monde

Les salariés du pôle magazine du groupe Le Monde, réunis vendredi en assemblée générale, ont décidé de suspendre leur mouvement de grève et d'accepter la proposition de la direction de publier des articles sur le plan de redressement, a indiqué l'intersyndicale.

Les salariés du pôle magazine du groupe Le Monde s'étaient mis en grève jeudi soir après le refus de la direction de publier dans les prochains numéros des trois hebdomadaires un texte dans lequel le personnel explique rejeter le plan de redressement du groupe.

Vendredi matin, la direction a maintenu son refus de publier ce texte, mais a proposé à la place la parution dans les prochains numéros de Télérama, Courrier International et La Vie d'un article "exposant les faits et rapportant des déclarations de l'intersyndicale".

Au terme d'une AG "assez chaude" et d'un vote serré, les salariés ont accepté cette proposition, a indiqué à l'AFP un représentant de l'intersyndicale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chups
11/avril/2008 - 19h05

ben si la greve du lit sa existe!!!

Portrait de poildur
11/avril/2008 - 13h55

eh oui ils pourront parler de leurs problèmes pour une première grève du monde le résultat est là:mrgreen:

Portrait de oksanah
11/avril/2008 - 13h30

et oui, une nuit de grève ^^ ça leur a été utile :mrgreen:

Portrait de montmartre
11/avril/2008 - 13h16

jeudi soir :oops: vendredi matin :lol: que c'est il passé :roll:

Portrait de LebronJames
11/avril/2008 - 11h40

moi je suis bien deçu par le monde, lors des elections ils n'ont pas ete tres classe, c'est tristounet, dominique dhombres est dramatique....
raphaelle bacqué...

Le magazine tele est pas mal!!!!

Portrait de Scoopy
11/avril/2008 - 10h06

Une grève pour un oui, une grève pour un non...
Toutes les raisons sont bonnes pour stopper le travail

Portrait de chti david
11/avril/2008 - 08h35

decidement il se passe le mot

Portrait de poildur
11/avril/2008 - 08h24

çà ne s'arrange pas au monde:|

Les plus vus