09/04/2008 17:29

San Francisco: Richard Gere manifeste contre la flamme


3.5

Défenseurs des droits de l'Homme, militants pro-Tibet et opposants au régime communiste chinois se sont donné rendez-vous à San Francisco, seule étape nord-américaine de la flamme qui poursuit son tour du monde mouvementé avant les jeux Olympiques de Pékin en août.

"C'est un moment épique", s'est écrié Richard Gere, l'un des dirigeants de la Campagne internationale pour le Tibet (ICT). "La société harmonieuse dont parle (le président chinois Hu Jintao) est une duperie. Il ne peut y avoir d'harmonie sans liberté de religion et de culture".

Des milliers de manifestants étaient attendus dans les rues de San Francisco, où la flamme olympique poursuit son odyssée sous haute sécurité, menacée de nouvelles actions de militants dénonçant le régime de Pékin.

Environ 7.000 manifestants devaient affluer le long du parcours, encadrés par un dispositif de sécurité exceptionnel pour éviter la répétition des scènes de chaos qui ont émaillé le passage de la flamme lundi à Paris.

Publiquement, les responsables des différentes organisations ont appelé au calme. Mais de nombreux manifestants ne cachaient pas leur intention "d'arrêter la flamme", qui commencera à 13h00 locales (20h00 GMT) son parcours réduit à 9,6 km pour des raisons de sécurité.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de ambre13
Vote: 
0

ouf....commençais a m inquiété pour ma feuille d impôt:(


Portrait de magaeli
Vote: 
0

Un prix Nobel se retire du relais de la flamme

Un prix Nobel se retire du relais de la flamme

Wangari Maathai, prix Nobel de la paix 2004© AFP
Wangari Maathai a annoncé jeudi qu'elle annulait sa participation au relais de la flamme en Tanzanie
"Oui je me suis retirée (...) J'ai décidé de me montrer solidaire d'autres personnes sur les questions des droits de l'Homme dans la région soudanaise du Darfour, au Tibet et en Birmanie", a déclaré la prix Nobel de la paix kényane à l'AFP depuis la Tanzanie.

La flamme doit passer dimanche dans ce pays pour sa seule étape africaine.

"La Chine a essayé de s'atteler à ces questions des droits de l'Homme mais ces problèmes, en particulier au Tibet, semblent empirer, alors même que le dalaï lama a proposé de dialoguer", a-t-elle ajouté.

"La situation en Birmanie et le fait que la Chine peut aider à résoudre les problèmes des droits de l'Homme dans ce pays constituent également une source de préoccupation pour moi. L'une des autres prix Nobel (de la Paix) Aung San Suu Kyi a remporté ce prix mais n'a jamais pu le chercher car elle est en résidence surveillée", a expliqué Mme Maathai.

"L'autre (raison) réside dans le conflit au Soudan. Nous savons que la Chine a des liens avec le Soudan, elle lui achète beaucoup de pétrole. Si la Chine le voulait, elle pourrait améliorer la situation au Darfour (en guerre civile depuis 2003)", a encore estimé la prix Nobel 2004.

"Chaque fois que les Nations unies veulent faire pression sur le Soudan, la Chine s'interpose et fait blocage (...) Je veux montrer ma solidarité à tous ceux qui à travers le monde ont soulevé ces questions. En tant qu'Africaine, je pense qu'il est important de se joindre au reste du monde pour faire pression sur la Chine", a-t-elle conclu.

Wangari Maathai a fondé en 1977 le "Mouvement de la ceinture verte", le principal projet de plantation d'arbres en Afrique. Mme Maathai a planté quelque 30 millions d'arbres pour lutter contre la désertification sur le continent.

Le Comité international olympique, pris dans la tourmente après les multiples manifestations pro-Tibet et pro-Droits de l'homme qui ont émaillé le parcours de la flamme, a rappelé jeudi à la Chine ses promesses d'améliorer les droits de l'Homme avant les Jeux prévus en août.

Après l'étape parisienne mouvementée lundi, puis le parcours écourté à San Francisco mercredi, le président du CIO Jacques Rogge a toutefois confirmé que le périple de la flamme autour du monde ne serait pas abrégé.


Portrait de nina24
Vote: 
2.32

C'est totalement nul de dire çà, le sujet de ce topic c'est les JO à Pékin et non la peine de mort au Japon. Dire que personne n'en parle c'est un non sens puisque l'information a été donnée, amnesty internationale l'a condamnée fortement et craint une augmentation des exécutions !
Il est évident que si on est contre la peine de mort en Chine (+ 7000 exécutions par an), on est contre la peine de mort partout dans le monde.


Portrait de Gritcht
Vote: 
2.714285


:lol: elle est bonne !


Portrait de passanger
Vote: 
1.666665

Par Don't Miss Dontmiss - Mercredi 9 avril, 19h27

C'est le gag du jour ! Bono, le leader du groupe U2 a fait une déclaration officielle à San Francisco, relayée par plusieurs médias, dont l'AFP pour "souhaiter que le relais de la flamme olympique se déroule sans heurts."

Seul hic, Bono n'était pas en Californie aujourd'hui, et même la très sérieuse AFP a publié le rectificatif suivant : « Merci annuler notre dépêche (?) La personne interrogée n'était pas Bono, qui ne se trouve pas à San Francisco ».

Un sosie lui aurait-il joué un drôle de tour ?
:lol: :lol: :lol:


Portrait de saxophilbor
Vote: 
0

ou que les sarkozistes deviennent maoistes


Portrait de saxophilbor
Vote: 
0

« Je ne suis pas d’accord avec le boycott des Jeux de Pékin et la propagande anti-chinoise », et c’est signé Jean-Luc Mélenchon, sur son blog. Le titre est long, mais le propos est clair, limpide, précis et fatal.A lire pour avoir un autre regard et éviter tout en gardant notre indignation de tomber dans la pensée unique.


Portrait de chti david
Vote: 
0

la diffusion de la flamme est vraiment un non respect du sport, ne pas tout confondre quand même:s


Portrait de Gritcht
Vote: 
2.714285


Oui les mêmes patouffles que ceux qui ne veulent rien faire, rien dire, rien aider, rien partager.

A part leur cynisme...


Portrait de Gritcht
Vote: 
2.714285

Sacré Baupin, quand il peut dire des bêtises, il se retient pas :lol:

Et pour les monotaches, on peut être contre la Dictature Communiste Chinoise, contre la faim dans le monde et contre le réchauffement climatique.

Le tout en même temps. Etonnant, non ? :D


Portrait de magaeli
Vote: 
0

Le ton monte entre Pékin
et le CIO

C.M. (lefigaro.fr) avec AFP et AP
10/04/2008

Jacques Rogge a réaffirmé les principes de la charte du CIO, précisant que les athlètes ne seraient pas autorisés à faire de la propagande. Crédits photo : AP
La Chine a fermement remis à sa place le président du comité olympique, qui venait de lui rappeler ses promesses d'améliorer les droits de l'Homme.
«Je crois que les responsables du CIO soutiennent les jeux Olympiques et adhèrent à la charte olympique stipulant de ne pas introduire de facteurs politiques hors de propos». La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a tenu à mettre les choses au clair jeudi. Ajoutant «espérer que les responsables du CIO continuent d'adhérer aux principes de la charte olympique», elle les a fermement rappelé à l'ordre.

La responsable chinoise réagissait en fait aux propos du président du CIO, Jacques Rogge, qui venait de rappeler à la Chine ses promesses d'améliorer les droits de l'Homme avant les JO : «Avant l'attribution, les représentants chinois ont dit et je les cite de mémoire, car je ne le sais pas par cœur, ‘accorder les jeux à la Chine ferait avancer la question sociale, notamment les droits de l'Homme'», avait déclaré le président du CIO un peu plus tôt dans la matinée. «C'est ce que je qualifierais d'engagement moral plutôt que juridique. Nous demandons absolument à la Chine de respecter cet engagement moral», avait-il ajouté, devant la presse. Pour l'ambassadeur de Chine à Berlin pourtant, «les droits de l'Homme en Chine ne se sont jamais aussi bien portés qu'aujourd'hui».

Soutien du dalaï lama

Jacques Rogge a par ailleurs réaffirmé les principes de la charte du CIO, précisant que les athlètes ne seraient pas autorisés à faire de la propagande mais conserveraient leur liberté d'expression lors des jeux Olympiques de Pékin. Les sportifs sont absolument libres de s'exprimer... tant qu'ils ne le font pas dans le cadre officiel des Jeux à Pékin, a-t-il rappelé. Cherchant à calmer le jeu, il a également déclaré que le CIO «sortirait de la crise».

Le dalaï lama, de son côté, a de nouveau soutenu Pékin : «Je soutiens l'organisation des jeux mondiaux par les Chinois parce que la Chine est la nation la plus peuplée, la plus ancienne», a déclaré le chef spirituel du bouddhisme tibétain près de l'aéroport de Narita (région de Tokyo), où il faisait escale dans le cadre de son premier voyage à l'étranger depuis le début des troubles au Tibet. «Ils méritent vraiment» les JO, a-t-il ajouté devant la presse, avant de marteler : «Malgré les événements malheureux du Tibet, ma position n'a pas changé».


Portrait de magaeli
Vote: 
0

Les sponsors s'inquiètent

Les sponsors s'inquiètent
de leur image
Jean-François Arnaud (figaro)
09/04/2008 .
Les trois multinationales qui parrainent le parcours de la flamme condamnent les débordements et serrent les dents.
Officiellement tout va bien pour Samsung, Coca-Cola et le groupe informatique chinois Lenovo, les trois multinationales qui sponsorisent le parcours de la flamme olympique d'Athènes à Pékin (pour une somme de 15 millions de dollars chacun, selon des analystes américains).

Mais l'investissement, peu élevé pour ces grands groupes, risque de s'avérer désastreux si l'image de ces marques mondiales était écornée. «Nous n'avons pas pour habitude de faire des commentaires sur des sujets politiques ou des polémiques», explique-t-on sobrement chez Samsung. Sur son site Internet dédié au parcours de la flamme, le géant sud-coréen de l'électronique fait d'ailleurs un compte rendu très positif de l'étape londonienne de dimanche dernier. Le film court la résumant omet les incidents pour ne retenir qu'une sympathique course acclamée par la foule anglaise. Une vision des événements encore plus expurgée que celle de la télévision publique chinoise. L'étape parisienne n'est pas encore en ligne.

L'autre soutien historique des JO, Coca-Cola, qui souhaite poursuivre le parcours chaotique de la flamme jusqu'à la fin, condamne les débordements. «Nous considérons que l'exploitation du relais pour faire pression sur la Chine n'est pas appropriée», a déclaré hier Kerry Kerr, porte-parole de Coca aux États-Unis. En privé, ses experts en communication serrent les dents et espèrent que leur marque sortira indemne de cette aventure. «C'est bien parce que les sponsors étaient désireux de réaliser une très belle opération de marketing à l'échelle mondiale, que cette flamme va accomplir cette année son plus long parcours avant l'ouverture officielle des Jeux», rappelle l'historien du sport Jean Durry.

Les entreprises menacéesde boycott

Mais l'opération risque bien de s'apparenter à un long supplice à la chinoise pour les sponsors. D'autant que, dans cette foire aux revendications antichinoises, les actions d'éclat de Reporters sans frontières et des militants protibétains donnent des idées à d'autres organisations. Déjà les coups pleuvent sur les sponsors des Jeux. Ainsi, l'ONG Dream for Darfur vient de publier une liste des entreprises «complices silencieuses du génocide au Darfour» et appelle à les boycotter. Au nom des droits de l'homme (et par un amalgame confondant), les 64?sponsors officiels des compétitions olympiques de Pékin y figurent tous dans l'ordre alphabétique, d'Adidas à Volkswagen.


Portrait de magaeli
Vote: 
0

Un élu français suggère au CIO d'envisager un déplacement des JO à Athènes

le 8/4/2008 à 21h30 par AFP

Un élu parisien, Denis Baupin, a estimé mardi que si le CIO voulait "sauver l'olympisme" et "restaurer son image", il devait faire pression sur la Chine en menaçant de déplacer les JO 2008 à Athènes, où ont eu lieu les précédents Jeux.

Adjoint écologiste de Bertrand Delanoë, le maire socialiste de la capitale, M. Beaupin a assuré dans un communiqué qu'en "envisageant de renoncer à la tournée mondiale de la flamme, le CIO montre qu'il prend enfin conscience de la descente aux enfers qui la menace: l'anéantissement des valeurs olympiques dans la violence policière chinoise exportée à travers le monde".

Pour M. Baupin, "si le CIO veut restaurer son image et sauver l'olympisme, il lui reste une solution : faire réellement et visiblement pression sur la Chine en menaçant de déplacer les JO 2008!"

"Un site alternatif idéal existe: Athènes, berceau de l'olympisme... et ce d'autant plus que cela permettrait de rentabiliser les équipements coûteux de 2004", a-t-il estimé.

Le passage de la flamme olympique lundi à Paris a tourné au fiasco en raison des nombreuses perturbations provoquées par les sympathisants tibétains, malgré un déploiement policier massif.

Après des incidents du même type la veille à Londres, le Comité international olympique pourrait décider cette semaine d'arrêter le parcours mondial de la flamme pour les JO de Pékin, a indiqué un haut responsable du CIO.


Portrait de Gritcht
Vote: 
2.714285

Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, a fait savoir qu'il n'assistera pas à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin. Cependant, il n'exclut pas d'être présent à la cérémonie de clôture.

Gordon Brown estime que tous les membres de l'Union européenne devraient prendre la même décision. De fait, c'est le chef du gouvernement polonais qui, le premier, a annoncé qu'il serait absent à la cérémonie.

Le Premier ministre britannique a néanmoins écarté tout projet de boycott des Jeux comme le réclamaient les nombreux manifestants pour le Tibet lors du passage de la flamme olympique dans les rues de Londres. Ce bémol est sans aucun doute conditionné par la tenue des Jeux à Londres en 2012, jeux qui seraient immanquablement boycottés par les Chinois si l'Angleterre en faisait trop.

À son tour, la porte-parole de la Maison Blanche a laissé entrevoir la possibilité d'une absence de George W Bush aux Jeux olympiques, pour autant que la situation au Tibet n'évolue pas et que d'autres pays le suivent dans cette démarche.

En Angleterre, Le président du parti de l'opposition libérale démocrate s'est félicité de la décision du Premier ministre, même s'il regrettait que Gordon Brown ait tardé à se prononcer et seulement sous la pression de l'opinion publique.

De son côté, Nicolas Sarkozy a fait savoir qu'il ne se rendrait à Pékin que si un véritable dialogue s'ouvrait entre les autorités chinoises et les représentants du Dalaï-Lama.

Et pendant ce temps, la flamme olympique poursuit sa route sous les huées et les cris de colère.
Come4news


Portrait de Meumeuses
Vote: 
0

si, mais en réponse aux menaces sur la flamme par les pro tibétains...

je sais c'est le serpent qui se mord la queue cette hsitoire, c'est devenu du grand n'importe quoi...
franchement, les images cette nuit à SF, c'était un vrai grand déballage de gros n'importe quoi...
:mrgreen:


Portrait de polllux
Vote: 
0

Les chinois ont été propulsés les maitres du monde !!!
Merci , tout le monde à genoux!!
Circulez y a rien à voir !!!!!!:oops: :oops: :oops:


Portrait de Gritcht
Vote: 
2.714285


Les plus grands hommes ne sont pas toujours écoutés à 100% ;)

Les Chinois ne politisent pas le Parcours de la Flamme ? :shock: Alors là, je n'ai pas la même impression.....


Portrait de Meumeuses
Vote: 
0

vouloir éteindre la flamme ou s'en emparer, c'est loin d'etre pacifique comme action...

je reste persuadée que ces actions ne sont pas la meilleure chose à faire avec les chinois qui refusent de politiser les jeux, c'est leur défense en ce moment..


Portrait de Gritcht
Vote: 
2.714285


Dalaï soutient aussi les manifestants (quand ils restent non-violents).
Par contre il ne soutient pas Hu Jintao, il aimerait juste pouvoir lui parler sans se retrouver en geole après ;)


Portrait de Meumeuses
Vote: 
0

sur canal, je viens de voir aux infos que le dalai lama soutient l'organisation des JO par la chine...

Je pense que lui, mieux que quiconque sait comment prendre les chinois pour ne pas envenimer la situation... et si il fait ce genre de déclaration publique, les manifestants devraient peut etre réfléchir un peu plus avant de chercher à continer sur cette voie suicidaire


Portrait de Gritcht
Vote: 
2.714285

Parcours ultra raccourci pour la flamme à San Francisco
A. D. (avec Source AFP)

«Je ne peux pas le croire. C’est terrible, terrible, juste terrible», se lamente Richard Chen. Ce Chinois de 36 ans s’était déplacé spécialement de Los Angeles pour voir passer la flamme dans les rues de San Francisco mercredi. Comme lui, les 2.000 Chinois présents sont repartis frustrés. Pour éviter les mêmes débordements qu’à Londres et à Paris, le parcours, déjà raccourci par le maire de la ville, a été encore réduit au dernier moment, sous la pression des manifestants pro-tibétains qui bloquaient les rues.

Tout au long de la journée, les porteurs successifs de la torche ont été encadrés de dizaines de policiers anti-émeutes, à pieds et à moto, sur d’énormes Harley Davidson, mobilisés pour tenir à distance des manifestants voulant dénoncer le régime de Pékin. Si l’exercice n’a pas tourné au fiasco comme à Paris, une grande confusion a régné du début à la fin du parcours.

Quelques minutes après son départ à (13h20 heure locale, 22h20 à Paris), la torche a disparu dans un immense entrepôt pendant près d’une heure. Avant de réapparaître dans une autre partie de la ville, entourée d’un double cordon de policiers armés de matraques et d’autres juchés sur des motos. Même certains policiers déployés sur le parcours initial ont été pris par surprise. Comme l’avoue ce sergent, chargé de garder une portion du parcours initial avec ses hommes: «On s’est tous fait avoir. Ils nous ont roulés dans la farine.»

En revanche, les milliers de manifestants pro-tibétains ou défenseurs des droits de l’Homme ont été moins surpris que le policier et s’envoyaient des SMS pour rediriger rapidement leurs «troupes» vers la torche ou sur le parcours présumé. Non sans réussite. Les porteurs de la torche étant accueillis par des roulements de tambour aux cris de «Mettez fin au génocide», «Libérez le Tibet» ou encore «Chine, assassins» vers la fin du parcours.

A l’issue d’une déambulation confuse, une cérémonie de clôture a été organisée de façon quasi-clandestine, après l’annulation de la cérémonie officielle prévue initialement. La torche a ensuite été transportée à l’aéroport en voiture en fin d’après-midi, avant d’être acheminée vers un parking proche du terminal international, à l’abri des caméras de télévision.

Le symbole olympique doit rejoindre Buenos Aires ce jeudi, avant de poursuivre son voyage dans une douzaine de pays et d’arriver en Chine début mai.


Portrait de MAFALDA 63
Vote: 
0

clap ! clap ! clap !!!!!....the End !!!
Prochain épisode ....l'Amérique du Sud ....

:lol:


Portrait de laurette4435
Vote: 
0

c'est vrai qu'en planquant la flamme ils risquaient moins les incidents (incendies?) de Paris!
bah il reste toujours la torche de la statue de la liberté....ce serait un beau symbole si le drapeau du Tibet pouvait y apparaître!


Portrait de Gritcht
Vote: 
2.714285

La flamme clandestine par Cédric Callier, le 10-04-2008
Sport24

Loin des heurts de Londres et Paris, la flamme olympique a vécu une journée moins virulente à San Francisco. Mais comme le souligne Jacques Rogge, on est toujours aussi loin de la fête annoncée…

Quelques manifestations, des rues bloquées, un parcours tronqué… Tel pourrait être le résumé de l’étape San Francisco pour la flamme olympique. Une journée bien plus tranquille en tout cas que les précédentes à Londres et surtout à Paris. Mais pour Jacques Rogge, qui s’exprimait devant les responsables du CIO réunis à Pékin, si «la situation a été meilleure à San Francisco, cela n’a toutefois pas été la fête heureuse que nous avions souhaitée.» Loin de là même. En effet, sans doute échaudés par les derniers évènements, les organisateurs avaient décidé de ne prendre aucun risque. Ainsi, le parcours ne faisait à la base que 9,6 kilomètres et il a encore été raccourci au dernier moment. Plus incongru, la flamme s’était élancée sur les coups de 13h20 heure locale pour… disparaitre dans un entrepôt dans la foulée. Durant près de 45 minutes, aucune information n’a alors filtré sur le pourquoi et le comment de cette disparition.

Un parcours modifié
Comme par magie, le flambeau est néanmoins réapparu, toujours dans le même apparat. A savoir un sportif qui le porte, et un service d’ordres conséquent qui l’entoure pour écarter tout manifestant désireux de s’en prendre à la flamme pour exprimer son soutien aux Tibétains. Seulement, le parcours avait été modifié et même le service d’ordres a semblé quelque peu dépassé par cette modification. Résultat, pour l’apercevoir dans les rues de San Francisco, il fallait avoir une sacrée dose de chance, au grand désappointement aussi bien des militants pro-chinois que pro-tibétains, dont l’opposition se sera résumée à un court face-à-face aux abords du point de départ de la torche. C’est donc presque en clandestine que la flamme est passée par le continent nord-américain avant de s’envoler pour le Sud et Buenos Aires, prochain lieu d’accueil de son parcours chaotique.


Portrait de nina24
Vote: 
2.32

c'est de l'humour, j'espère ! Où tu as vu qu'il y avait de la fraternité, de la chaleur dans ce parcours quasi clandestin? C'était plutôt un défilé de policiers matraque à la main !


Portrait de Jeanbonot
Vote: 
0

Je plussoies.


Portrait de Harissa
Vote: 
0

Pour la liberté d'expression des peuples du monde
Mais contre la théocratie
:idea:


Portrait de saxophilbor
Vote: 
0


bon il faut dire que les américains pensent que le dalai lama c'est eddy murphy et que c'est Nixon qui a découvert la chine


Portrait de Jeanbonot
Vote: 
0

Bravo aux Etats Unis, berceau des droits de l'homme, qui ont donné une image digne et respectueuse de ce qu'aurait dû être une population évoluée où les forces de l'ordre n'ont pas besoin d'intervenir perpétuellement pour recadrer les dérives des jeunes et vieux sauvageons.
Merci à ce peuple laborieux qui redonne espoir en l'avenir.


Portrait de montmartre
Vote: 
0

J'ai suivi hier soir jusqu'à 1 h de matin sur " C N N " le parcours de la :idea: je dois constater qu'il y avait unes trés forte consentration de la police qui on gardé leur sans froid, contrairement à la police Française qui eux ont bastonné certains manifestants, en revanche à San Francisco les drapeaux Tibétains n'ont pas été arrachés comme en France suis révolté contre " M.A.M. ;)


Pages

Découvrez www.morandinisante.com

Programme TV

TF1
Koh-Lanta
20:55
(Jeu)
L'île au trésor
FRANCE 2
Les petits meurtres d'Agatha Christie
20:55
(Série/Feuilleton)
FRANCE 3
La folie des années 90
20:55
(Documentaire)
FRANCE 5
La maison France 5
20:45
(Magazine)
M6
NCIS
21:00
(Série/Feuilleton)
Le don de soi
W9
Enquête d'action
20:55
(Magazine)
Brigade du périphérique : alerte sur les routes de la capitale
TMC
Mentalist
20:55
(Série/Feuilleton)
Le fil rouge
NT1
Super Nanny
20:55
(Divertissement)
Avec deux paires de jumeaux rapprochées, c'est l'enfer à la maison
NRJ12
Attack Force
20:55
(Téléfilm)
HD1
La vengeance aux yeux clairs
20:55
(Série/Feuilleton)
CHERIE 25
La liste
20:55
(Téléfilm)

Top 15 des membres du jour

1
DarkAngel - (44 commentaires)

2
PtiGlaçon - (42 commentaires)

3
Milie01 - (36 commentaires)

4
Forever - (35 commentaires)

5
Vannes56 - (29 commentaires)

6
Cyrius - (28 commentaires)

7
Soso87 - (28 commentaires)

8
pistouille - (26 commentaires)

9
Eclipse - (24 commentaires)

10
Magnoliadu33 - (21 commentaires)

11
Caramella - (20 commentaires)

12
Celya30 - (19 commentaires)

13
Steph38 - (19 commentaires)

14
Koro - (18 commentaires)

15
Jarod26 - (12 commentaires)


Haut de la page