31/03/2008 16:16

Un documentaire interdit de programmation à Tokyo

Les trois cinémas de Tokyo qui prévoyaient de projeter un documentaire sur le sanctuaire de Yasukuni, qui a remporté un prix international, ont annulé sa sortie en salles, ont déclaré lundi des responsables des salles de la capitale japonaise.

Aucune salle ne donnera ainsi ce documentaire dans la capitale, bien qu'il ait obtenu le prix du meilleur documentaire au festival international de cinéma de Hong Kong, la semaine dernière.

Le film, "Yasukuni", du réalisateur chinois Li Ying, enquête sur les événements et les visiteurs dans ce sanctuaire shintôiste, où, depuis 1978, est honorée la mémoire de criminels de guerre condamnés par le tribunal des Alliés à la fin des années 40.

La mémoire de 2,5 millions de militaires nippons tombés au champ d'honneur, au fil de plusieurs guerres, est honorée dans ce sanctuaire. Certains pays d'Asie voient en Yasukuni, qui compte un musée dont la présentation de l'histoire est source de polémiques, le symbole du militarisme passé du Japon.

Le réalisateur du film, qui dit avoir reçu des appels téléphoniques de menaces lui intimant de ne pas distribuer le documentaire au Japon, explique avoir voulu présenter un point de vue neutre dans "Yasukuni".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Le Hibou
2/avril/2008 - 06h46

La titraille est décidément un art… Pour trois cinémas qui déprogramment un documentaire, le voilà «interdit» de programmation à Tôkyô. Bravo !

Au fait, quelle est la source de cette news, et pourquoi ne dit-elle pas, par exemple, que des fonds japonais ont servi au financement du film en question ? (ne serait-ce que cela…)

Portrait de gamera
1/avril/2008 - 10h10

Le japon ne vit pas dans le repentis permanent et l'auto-flagellation comme nous et il a bien raison. Un des rares pays au monde à avoir su combiner avec succès modernité et tradition.

Portrait de hyeois2
31/mars/2008 - 20h00

et bein.. ils en ont pas fini avec tout ça !!!

Portrait de kenshiro
31/mars/2008 - 19h00

le japon est fier... trop défois... surtout quand il sagit de son passé mais le culte du nazisme là-bas existe mais de manière étrange, ils ont le culte de la guerre, du guerrier qui chéris autant la mort que la vie et surtout à ne pas confondre yakuza et mafieu hein yakuza est le nom d'une piece d'un jeux japonais très ancien qui signifie hors-sociétés le refus de la démocratie et j'en passe bref beaucoup plus compliqué que ça le japon et surtout yakuza = traditionaliste, nationaliste et ça date pas d'hier... ils combinent passé et futur ^^

Portrait de siamois07
31/mars/2008 - 18h42

Ridicule. Pour comprendre le Japon il faut comprendre le Bushid?.Le Japon est un pays fantastique. Mais il faut fair el' effort de comprendre .

Portrait de navyblue
31/mars/2008 - 18h09

Il y a 40 ans, MAI 68 interdisait d'interdire...
Depuis, tout devient interdit,
Le reportage qui gêne, la cigarette qui fume, la banderole qui provoque.
L'expression doit être "correcte", c-à-d dénuée de tout sens en dehors de celui que l'on a le droit de dire....
Le terroriste est maintenant celui qui ne veut pas se plier à l'ordre établi, à Big-brother, Bush ou les chinois! Et là, il n'y a plus de droit, il y a le totalitarisme de tout poil.

Cela s'appelle du dirigisme ou du néofascisme de la pensée et du monde.
Attention, à force d'être de vouloir faire rentrer tout le monde dans le moule, le moule ré-explosera!

Portrait de Rien_A_Dire
31/mars/2008 - 18h02

Ce doc est peut-etre très bien mais vu le sujet et être primé dans un festival chinois, niveau crédibilité, y'a mieux quand meme.

Portrait de marie2
31/mars/2008 - 16h18

Sera-t-il un jour présenté en France ?

Les plus vus