14/01/2008 17:56

Carolis répond aux inquiétudes des salariés de France Télé

 Le PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis, a répondu lundi pendant une heure 30 aux questions sur la publicité des salariés du groupe public, a indiqué à l'AFP le directeur délégué, en charge de la stratégie, de l'innovation et de la communication, Bastien Millot.

Cette séance de questions-réponses, qui portait sur un projet de suppression de la publicité sur les chaînes de télévision publique, s'est déroulée sur l'intranet de France Télévisions.

"Plusieurs milliers de salariés ont posé des questions et Patrick de Carolis a pu répondre à une trentaine de questions", a précisé Bastien Millet, soulignant qu'il s'agissait d'"une première" et que l'exercice serait "renouvelé régulièrement".

"Dans un contexte où les salariés posent des questions, il est bien d'avoir des dialogues directs régulièrement le plus souvent possible", a ajouté M. Millot, estimant qu'il est "bien de montrer aux salariés qu'on agit dans la transparence".

Certaines des questions, que l'AFP s'est procuré, traduisent l'inquiètude des salariés sur l'emploi et l'avenir des différentes chaînes. "Auriez-vous proposé vous-même la suppression de la pub?", demande l'un des intranautes à Patrick de Carolis. Vendredi, lors d'un comité de groupe, l'ensemble des syndicats de France Télévisions (CGT, CFDT, FO, CFTC, SNJ, Sud, CSA, SITR et SRCTA) a rejeté "unanimement" le projet du président Nicolas Sarkozy.

Dans un communiqué publié lundi, la déléguée syndicale USNA-CFTC de France Télévisions Publicité (320 salariés), Dominique Salvi, estime que le président Nicolas Sarkozy a annoncé "en direct" la "mort" de la régie publicitaire du groupe public.

Commentant l'exercice de questions-réponses sur intranet, le délégué du SNJ-CGT de France 3, Jean-François Téaldi, a dénoncé un "faux semblant de démocratie directe", soulignant que les intranautes n'avaient pas la possibilité de dialoguer entre eux et que les réponses du PDG n'apportaient "rien de nouveau".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de polllux
15/janvier/2008 - 12h22

Il y a quelques raisons de s'inquiéter , ou le rouleau compresseur blingbling passe , rien ne repousse !!!!
sa priorité de main mise sur l'information rappelle de très bons souvenirs !!!!

Portrait de pblvv
15/janvier/2008 - 11h24

c'est bien qui informe rassure ect ses salarié!

Portrait de grandglouton
14/janvier/2008 - 23h28

S'il n'y a plus de pub sur le service public, que va-t-il se passer pour les évènements sportifs retransmis par le groupe (roland garros, tour de france, 6 nations), où la pub est omniprésente ?

Portrait de Scribx
14/janvier/2008 - 20h41

S'il y a bien un catégorie socio-professionnelle dont je ne me fais aucun souci, c'est bien celle de la publicité ! Il y aura du boulot pour tout le monde et pour encore longtemps (surtout au vu de la démultiplication des chaines TV).

Portrait de mazou
14/janvier/2008 - 18h45

NORMALEMENT,
Il ya tellement de gens qui en ont plus que marre de la pub, que l'audience des chaînes publiques devrait remonter (surtout pendant les "tunnels" de pubs sur les privées), et celle des privées baisser.
DONC moins de recettes pubs pour les privées !
Donc, la taxe prélevée ne suffira alors pas à financer le service public ... avec des conséquences faciles à deviner (licenciements, baisse de qualité...)
Serait-ce CELA le calcul de la droite POUR DETRUIRE LE SERVICE PUBLIC ???

Portrait de melimelo
14/janvier/2008 - 18h26

Et pourquoi personne ne parle du nouveau magazine de France Télévision?! Pour Vos Yeux, lancé ce samedi!! C'était vachement bien leur truc!

Portrait de weed
14/janvier/2008 - 18h20

on vera bien si il y a l'augmentation de la redevance et les taxes sur mobile et internet pour compenser la pub ?

Portrait de bigre
14/janvier/2008 - 18h14

il y a de forte chance

Portrait de bigre
14/janvier/2008 - 18h07

tu es bien pessimiste ,bubu3535, meme si tu n as pas tout t a fait tort non plus

Les plus vus