26/10/2006 04:21

Le lancement du quotidien Bolloré/Le Monde reporté

Le lancement du quotidien gratuit du matin élaboré par le groupe Bolloré et Le Monde serait reporté "au mieux à début décembre", au lieu de l'objectif du 6 novembre fixé par l'homme d'affaires Vincent Bolloré, selon des informations de presse mercredi.

Ce retard "révèle les difficultés de calage entre les deux actionnaires", le "principal tiraillement" ayant porté sur le "rapport de force entre les deux protagonistes", indique Le Figaro.

"Prévue début novembre, la parution est reportée au mieux à début décembre", écrit le quotidien, citant une information révélée mardi par La Correspondance de la Presse.

La société éditrice du gratuit, qui devait initialement être partagée à 50/50 entre chaque actionnaire, sera finalement détenue à 70% par le groupe Bolloré et à 30% par Le Monde, même si "rien n'est encore formellement signé", selon ces informations de presse.

L'homme d'affaires sera en charge de la diffusion et de la régie publicitaire, tandis que Le Monde s'occupera de l'impression et de la gestion de la ligne éditoriale du titre, qui sera dirigé par François Bonnet, selon Le Figaro.

Le futur gratuit, baptisé Paris Plus, devrait être la tête de pont parisienne du réseau Ville Plus qui regroupe cinq titres créés par la presse quotidienne régionale (à Lyon, Lille, Marseille, Bordeaux, Montpellier), au terme d'un accord qui resterait à finaliser.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JLD Top crédibilité
25/octobre/2006 - 11h31

jusqu'à quel point?
un véritable entrepreneur qui a compris le pouvoir de la communication, mais pas apparemment le pouvoir de la publicité.
Où monsieur Bolloré compte-t-il gagner de l'argent avec sa radio RNT, sa télé Direct8, ses journaux... Sans audience, point d'annonceurs.
Et personnellement ce ne sont pas les 3 pauvres annonceurs (généralement des échanges ou des partenaires industriels) qui vont pouvoir financer des médias gérés comme au temps de grand papa

Les plus vus