09/01/2008 12:23

Sarkozy allume le patron de Libé. - L.Joffrin lui répond!


4.157895

Ce mardi matin, Nicolas Sarkozy donnait une conférence de presse devant plus de 600 journalistes.

Parmi eux, était présent Laurent Joffrin, du journal "Libération". Mardi le journaliste avait écrit que Sarkozy était un "Poutine Soft".

Le Président de la République en a profité pour se payer le patron de la rédaction de Libé.

Dans un édito publié ce mercredi, Laurent Joffrin répond à Nicolas Sarkozy.

Voici l'édito:

"Vivons-nous sous un régime de monarchie élective ? Y a-t-il aujourd’hui, pour ainsi dire, un seul homme dans l’Etat ? Au cours d’une conférence de presse fort réussie, Nicolas Sarkozy s’en est défendu de telle manière qu’il a… entièrement confirmé l’hypothèse.

L’anecdote, d’abord. Pour avoir eu le front de poser la question, l’éditorialiste de Libération s’est vu infliger une longue diatribe d’où il ressortait qu’on avait le droit de tout dire en France sauf ce que tout le monde sait : Nicolas Sarkozy a poussé à son paroxysme la personnalisation de la présidence et la concentration du pouvoir qui étaient en germe dans la constitution de la Ve République. Pour la presse étrangère, c’est une banalité. En France, on s’étonne que cela puisse être dit. Avec un petit mensonge au passage : contrairement à ce qu’il a affirmé, le président a bien parlé de son Premier ministre comme d’un simple «collaborateur» , détail qui révèle bien sa conception du gouvernement. Sans doute la virulence de la réponse traduit-elle une déception du monarque : il existe encore un journal d’opposition dans ce pays. Manifestement, pour le président, c’est un de trop…

Et sur le fond, comment était le «sarkoshow 2008» ? Fort bon, il faut le dire. Voilà un excellent discours de candidat à la présidence. Il mériterait de gagner l’élection… Cette «politique de civilisation» qui a fourni l’armature et le slogan de la prestation présidentielle est un bon gimmick . Selon une méthode éprouvée depuis maintenant six ans, Nicolas Sarkozy a soudain changé de terrain. Depuis six mois nous étions dans un film intitulé «Réhabilitons le travail», mot d’ordre simple qui avait le double mérite de promettre un meilleur revenu aux Français et de stigmatiser ces 35 heures qui sont, comme le poumon chez Molière, la cause de tous nos maux. Las ! Après huit mois de traitement, la médication n’a rien donné. La courbe du pouvoir d’achat est aussi plate qu’un discours de François Fillon. Nous voici désormais projetés dans des hauteurs philosophiques, lancés vers l’avenir radieux d’une «nouvelle Renaissance» qu’un socialiste inspiré aurait pu évoquer. La tactique est cousue de fil rose et la gauche qui se gausse a bien tort de le faire. Outre que la formule recouvre de véritables novations, comme celle qui concerne le financement de la télévision, elle a surtout pour fonction de marginaliser un peu plus une opposition déjà anémiée par ses propres divisions et asphyxiée par la politique d’ouverture. Amartya Sen et Joseph Stiglitz, les deux prix Nobel enrôlés par Nicolas Sarkozy, sont de beaux esprits qui fournissent habituellement leur nourriture intellectuelle aux sociaux-démocrates du monde entier. Quant à la réécriture du préambule de la Constitution confiée à Simone Veil, elle n’aurait pas déparé un projet de gauche. Allergique à la contradiction, ce président boulimique veut englober droite et gauche, majorité et opposition. Ainsi l’intempestive et rebelle réalité lui sera d’un moindre embarras. Il organisera un débat national rigoureusement pluraliste entre lui et lui-même. Les résultats concrets ou leur absence ? Escamotés par le magicien du verbe narcissique."


Souvenez-vous de la scène:

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de jackwhite
Vote: 
0

ABT: 100% avec toi


Portrait de stromboli
Vote: 
0

Je parie que s'il avait discuté avec les journalistes comme s'il s'était agi d'un débat, les mêmes auraient crié au scandale en disant qu'en instituant un échange sur une question, c'était pour bloquer le débat et empêcher les autres journalistes de poser les vraies questions qui fachent.

Par contre, si les journalistes suivants, non satisfaits, reposent la même question alors ce sera la volonté des journalistes et on ne pourra rien reprocher au Président.


Portrait de ABT
Vote: 
0

Le gros probléme c'est lorsqu'on laisse les gens jouer les outrés et le choqués sur des sujets qu'ils ne conaissent pas...C'est la limite de la démocratie dés lors que le peuple est nourrie au TF1 et au M6...
Non mais franchement...est ce que ceux qui critiquent et aiment a jouer les causettes en lancant des "le roi" et des "nous le peuple" se rendent compte qu'ils cherchent a créer une polémique totalement superficielle ou est ce que vous n'avez pas conscience du ridicule de votre attitude?
Quand on est pas d'accord , on avance des idées..on ne joue pas a la causette battue par le grand capitalisme ...Paraitre neuneu attire peut être la sympathie et la pitié mais si c'est du respect que vous voulez il faudrait voir a user d'autres arguments que "il est pas gentil pask'il est plus fort, nous on est le pauvre peuple de france"...


Portrait de stromboli
Vote: 
0

Ils n'ont qu'à employer cette méthode à la prochaine conférence de presse. Il va en faire 3
par ans. Ils auront eu le temps de se concerter.

Par ailleurs, s'il a utilisé une fois le mot collaborateur " le premier ministre est un collaborateur, le patron c'est moi. Ce n'est que définir la fonction du premier ministre.

Par contre, chaque fois qu'il a parlé de Monsieur Fillon, il n'a jamais dit "je vous présente mon collaborateur, ou mon collaborateur Monsieur Fillon".

Au contraire, il a dit à plusieurs reprises qu'ils formaient une équipe et qu'ils étaient interchangeable" et qu'ils discutaient de tout et que son avis était aussi important que le sien".

C'est ce qu'il a voulu dire. Et jamais les autres présidents n'avaient parlé ainsi de leur premier ministre (je décide, il exécute (mots de chirac) parlant de son premier ministre.

Alors la mauvaise foi, elle se situe dans le camp des journalistes. Mais ne vous inquiétez pas, les Français ont bien compris que les journalistes ne servaient à rien dans ce pays, sinon à déformer des propos très clair que même le non diplomé peut comprendre car le président s'adresse à tous les français avec des mots de tous les jours contrairement aux "élites autoproclamées.

Cinq sur cinq, on vous reçoit Monsieur le Président et vous serez jugé sur vos résultats dans cinq ans.

Et moi, comme des millions d'autres, nous voterons pour celui ou celle qui nous montrera qu'il ou elle est capable de réformer.


Portrait de voyageur72
Vote: 
0

Je trouve juste dommage que lors de cette matinée les journalistes n'aient pas pu repondre à Nicolas Sarkosy puisque le micro leur était enlevé sitôt leur question posé.
Pourquoi le journaliste qui pose la question suivante ne reprendrait pas la question de son predecesseur lersque la reponse fournie est à côté de la "plaque" ?


Portrait de stromboli
Vote: 
0

Je relis les posts dans lesquels on m'interpelle.

Il faut voir la conférence en entier. Monsieur Sarkozy n'était pas là pour faire un cours chaque fois qu'une question était posée. Il a répondu spontanément comme il le ressentait. Il a répondu très vite afin de permettre que d'autres questions soient posées. Il aurait pu prendre tout son temps, faire des réponses bateaux. Il a joué la spontanéité. Il a tenu 2 heures.

Monsieur Jofrin ne parlait pas de la monarchie élective pour dire qu'un roi avait élu par le peuple comme la monarchie élective le signifie. (ce qui est absurde en France, donc question stupide)

Ce qu'il a voulu dire c''est que Monsieur Sarkozy se comportait en monarque après avoir élu et il faisait plus allusion à Louis XIV qu'aux exemples de monarchie élective qu'on ne trouve que si on fait des recherches approfondies.

Monsieur Sarkozy lui a répondu (comme on apprend à le faire à l'école) en donnant la définition des deux mots

Il a commencé par monarchie et comme la question était absurde (il n'est pas un monarque) il a donc pensé que Monsieur Jofrin voulait parler du caractère héréditaire de la monarchie.

Mais il est revenu immédiatement sur le sujet en disant qu'il y avait des contre pouvoirs (donc il a bien répondu à la question qui était "vous prenez vous pour un monarque" et qu'ils les avaient même renforcés.

Donc il a répondu à la question.

J'ai posé la question autour de moi. Tout le monde a compris comme moi.s


Portrait de stromboli
Vote: 
0

Par ailleurs, je me marre quand je vois des blogueurs faire des commentaires sur une conférence de presse qu'ils n'ont pas vu. Chapeau l'ami.


Portrait de stromboli
Vote: 
0

Les députés socialistes ont décidé de boycotter les voeux du président de la république. En France, un député représente tous les français de sa circonscription, y compris ceux qui n'ont pas voté pour lui.

Le députés ne recoivent pas les voeux de Monsieur Sarkozy mais DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

En boycottant les voeux, les députés socialistes montrent qu'ils ne sont pas là pour représenter leur circonscription pour cette cérémonie protocolaire.

C'est une première. En cela ils insultent les Français de leur circonscription. Et après, on parlera de "tenue" et de "grandeur de la fonction" alors qu'en plus ils se comportent comme des gamins de cinq ans lorsqu'ils sont dans l'hémicycle.

Il faudrait un bon coup de balai dans ce petit monde de privilégiés à l'abri de tout problème matériel ce qui fait qu'ils peuvent polémiquer pour tout et rien à l'infini. (il faut bien passer le temps)


Portrait de bluebayou
Vote: 
0

La nausée , à gerber cette conférence de presse. Je parle des journalistes ,de tous les journalistes, de Libé au Figaro .Ils étaient 600 en tout avec 40 médias étrangers .Et au final ,les journaleux parisiens ont monopolisé le micro . Pas un seul journaliste de province , une seule journaliste allemande a pu poser une question en 2 heures de temps. Le petit monde des médias parisiens est devenu complétement mégalo .


Portrait de ABT
Vote: 
0

Au fait nottons que le plus grave c'est que les journalistes ayant trouvés mleur maitre , quelqu'un de meilleur qu'eux dans ce qui doit être un des fondement de leur metier,s'en indignent..C'est le monde a l'envers quand même d'entendre un journaliste insinuer qu'un magicien du verbe en serait coupable...


Portrait de ABT
Vote: 
0

Même joffrin dit qu'il etait bon comme quoi hier y'en a qui etaient de mauvaise foi ;)

Ceci dit je vois aps en quoi mépriser les journaliste serait mépriser les français...Désolé mais si certains se croient représentés par ces gens de plus en plus souvent ramasse me*** ,ce n'est pas mon cas..Je ne les ai pas élue.D'autres part les journaliste ne sont ni une incarnationd ela morale , di une incarnation de la culture ,de la conaissance ou de l'état...Fauta rreter là!

Au fait ou serait le crime de considerer un ministre comme un collaborateur????C'est un crime de gerer la france comme une entreprise? Dites les cocos...l'entreprise n'est pas votre énemie.C'est elle qui vous nourrie et paye votre sécu...


Portrait de Mynerve
Vote: 
0

cartapuche, t'es sur que tu ve être au courant à chaque fois qu'il a des hémoroïdes ????
MDR, il a pu droit d'etre malade tranquille maintenant ... on aura tout vu !


Portrait de Mynerve
Vote: 
0

bien sur lyluna47, ça faisait longtemps ...


Portrait de lyluna47
Vote: 
0

Sarkozy méprise les journalistes et à travers eux, les français!


Portrait de CYCLAIA
Vote: 
0

Excellente prestation pour moucher ce journaliste merdeux !
Bravo Nicolas !


Portrait de Hank Moody
Vote: 
0

Heureusement que Roselyne Fèvre a relevée le niveau de cette conférence de presse en posant une vraie question essentielle digne des meilleurs journalistes.

C'est ça une vraie journaliste !!!!!


Portrait de zinouzizou
Vote: 
0

sarko a defié la presse, mardi, de trouver quand il a utilisé "collaborateur":
le 21 aout 2007 avec la presse regionale, à l'elysée!

source: canard enchainé!


Portrait de azazel
Vote: 
1.975

"je ne vous cacherai rien, sauf ce que j'ai envie "


Portrait de kozmick
Vote: 
0

sarko a très bien répondu.
Bravo !


Portrait de lalbedo
Vote: 
0

Endemia

Sarkozy a répondu sur le forme de la question, et a completement éclipsé le fond.
Les termes employés par Mr Joffrin etaient peut-etre mal choisis mais la question était interessante et à mon sens fondée et a apparament embarassé Sarkozy, qui a préféré "descendre" (d'une facon on ne peut plus inélégante) la question en attaquant les termes employés, plutot que de répondre sur le fond qui faisait référence à la concentration des pouvoirs.
1


Portrait de COMA Tina
Vote: 
0

D'accord avec stromboli. Il faudrait adresser à Monsieur JOFFRIN la liste des VRAIS DICTATEURS du monde et peut être qu'après il relativiserait ! Après tout on a de la chance de n'avoir jamais eu d'extrèmistes au pouvoir.......................


Portrait de azazel
Vote: 
1.975

rhétorique ; )


Portrait de azazel
Vote: 
1.975

stromboli : non tu as raison il ne s'agissait pas d'un grand oral mais un mauvais exercice de réthorique qui ne m'a pas convaincu.


Portrait de stromboli
Vote: 
0

Non seulement il a bien répondu au sens exact de la question posée par jofrin mais cette question était stupide.


Portrait de stromboli
Vote: 
0

azazel

Nous sommes en France. Et il s'agissait pas d'un grand oral. Allez en cherchant bien vous allez bien nous trouver une autre monarchie élective quelque part.

Par contre que la monarchie soit héréditaire en France ne vous choque pas.


Portrait de DAVINCITOUR
Vote: 
0

Plus exactement, il l'a dit devant des journalistes et ça a été reprit dans Sud Ouest.


Portrait de DAVINCITOUR
Vote: 
0

Bien sur qu'il la dit "collaborateur" dans SUD OUEST.


Portrait de azazel
Vote: 
1.975

stromboli 20h03 : en hongrie c'etait une monarchie elective, c'est peut etre un peu trop subtil pour sarko, joffrin a prit un claque, sarko une honte.


Portrait de COMA Tina
Vote: 
0

D'accord avec spirou et jeanjean12. Il y a des actualités bien plus importantes que l'égo blessé de Monsieur JOFFRIN. Qu'il nous informe plutôt sur le DARFOUR, la TCHECHENIE, le sort des peuples sous les diverses dictatures du monde, les guerres dont on ne parle jamais mais aussi le dévouement de ceux qui essaient de faire quelquechose, les associations, les bénévoles............. car là c'est vraiment du "parisiennisme". Enfin je pense......................


Portrait de stromboli
Vote: 
0

La monarchie est en France héréditaire. C'est un fait : tous les monarques portés au pouvoir ont transmis leur trone à leurs héritiers. Il y a même eu des guerres terribles (une a duré 100 ans)

On se fout de la définition du mot monarchie. Les faits parlent d'eux mêmes.

Monsieur joffrin essaye de se rattraper aux branches mais personne n'est dupe.


Pages

Découvrez www.morandinisante.com

Programme TV

TF1
Koh-Lanta
20:55
(Jeu)
L'île au trésor
FRANCE 2
Les petits meurtres d'Agatha Christie
20:55
(Série/Feuilleton)
FRANCE 3
La folie des années 90
20:55
(Documentaire)
FRANCE 5
La maison France 5
20:45
(Magazine)
M6
NCIS
21:00
(Série/Feuilleton)
Le don de soi
W9
Enquête d'action
20:55
(Magazine)
Brigade du périphérique : alerte sur les routes de la capitale
TMC
Mentalist
20:55
(Série/Feuilleton)
Le fil rouge
NT1
Super Nanny
20:55
(Divertissement)
Avec deux paires de jumeaux rapprochées, c'est l'enfer à la maison
NRJ12
Attack Force
20:55
(Téléfilm)
HD1
La vengeance aux yeux clairs
20:55
(Série/Feuilleton)
CHERIE 25
La liste
20:55
(Téléfilm)

Top 15 des membres du jour

1
DarkAngel - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (58 commentaires)

4
Milie01 - (55 commentaires)

5
Soso87 - (42 commentaires)

6
PtiGlaçon - (42 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
Forever - (35 commentaires)

9
Vannes56 - (29 commentaires)

10
Cyrius - (28 commentaires)

11
Eclipse - (24 commentaires)

12
Magnoliadu33 - (21 commentaires)

13
Celya30 - (19 commentaires)

14
Steph38 - (19 commentaires)

15
Koro - (18 commentaires)


Haut de la page