09/01/2008 10:29

France 2 / Pub TV: la SDJ appelle à une assemblée générale

La Société des journalistes (SDJ) de France 2 a appellé le personnel à une assemblée générale jeudi "pour définir une position commune" après l'annonce par Nicolas Sarkozy d'une possible suppression de la publicité à la télévision publique, dans un communiqué publié mercredi.

Sous le titre "Chronique d'une mort annoncée", la SDJ estime que "ce qui était prévisible depuis des mois devient clair aujourd'hui. Nous voulions plus de moyens, plus de recettes publicitaires pour financer nos efforts (...) Nous n'avons finalement droit qu'à la disparition pure et simple d'une grande partie de notre financement. Rayée d'un trait de plume".

Revue de presse / Source: AFP

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Zellie
9/janvier/2008 - 17h47

Sans publicité mais il y a trop de chaînes publiques qui diffusent des émissions médiocres certains
animateurs se conduisent comme des petits chefs Ardisson philosophait sur son pouvoir Ruquier
aussi, ce qu'ils avaient et qu'ils continuent à avoir c'est une capacité de nuire,d'humilier sans
humour

Portrait de dewey33
9/janvier/2008 - 15h34

le service public veut dire qu'il nous rend service alors que c nous avec des redevances exorbitantes qui leur rendons sevice pour un resultat mediocre. confere lemission de ruquier et ces blagues

Portrait de bren
9/janvier/2008 - 12h38

Et dire que les télés PS privées en profiteront aussi ...

Portrait de weed
9/janvier/2008 - 11h29

mois de moyen et c'est nous qu'onva plumer encore

Portrait de lapin exile
9/janvier/2008 - 10h58

Je suis pas d'accord avec la SDJ. Faudrait qu'ils arretent de se focaliser sur leur nombril et a commencer a regarder ailleur comme l'angleterre ou la chaine numero 1 et une chaine public: la BBC et pourtant il n'y a pas de pub! comment ils font? ils ne depense pas des millions dans des droits sprotifs mais dans des programmes de qualiter.

Portrait de Atma
9/janvier/2008 - 10h36

Ils vont un peu vite. Ils ne savent même pas commetn les taxes à venir vont compenser la suppression des pubs.
Ceci dit, c'est vrai que ça s'oppose au projet de Patrick de Carolis (plus proche des Chirac que de Sarkozy non ?), comme par hasard, et que les profiteurs sont des amis de Sarkozy.
Dans la jurisprudence, ça n'a pas un nom ? Ce n'est pas "conflit d'intérêts" ?

Portrait de farah1
9/janvier/2008 - 10h34

SI le président ne veut plus de pub pour la télé public

Attendons nous bientôt mais bientôt PAYER PLUS CHERE LA REDEVANCE

qui sait après les prochaines elections

JE SUIS POUR LA PUB ET NON POUR LA HAUSSE D UNE REDEVANCE

farah

Les plus vus