19/10/2006 06:47

Libération : Décision le 26 octobre sur l'avenir

Les actionnaires de Libération, réunis mercredi en Conseil d'administration pour décider d'un plan de relance du quotidien en grandes difficultés, se sont donné jusqu'au 26 octobre pour poursuivre leurs travaux et prendre une décision.

La réunion, qui a duré près de quatre heures, s'annonçait comme un bras de fer entre les deux principaux actionnaires, le banquier Edouard de Rothschild (38,8%) et la Société civile des personnels de Libération (SCPL) (18,4%), qui soutenait chacun son projet de relance.

Alors que certains salariés craignaient que le conseil ne s'achève rapidement sur un constat de désaccord, les deux plans ont été longuement examinés en séance.

Le premier, présenté par l'équipe Rothschild, prévoit des économies drastiques via le licenciement de 100 salariés sur 280, pour redresser les comptes du quotidien, qui devrait accuser une perte d'exploitation de 13 millions d'euros fin 2006.

Le second, élaboré en interne en collaboration avec l'ancien directeur de la rédaction du Monde, Edwy Plenel, table sur une relance éditoriale du journal. Selon ses concepteurs, il permettrait d'économiser 10 millions d'euros en 2007 grâce à un redressement des ventes, une réduction de la pagination et des départs volontaires.

Une baisse des salaires est également évoquée, selon des sources internes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de t0uf1k
19/octobre/2006 - 10h45

Quel ...
... teasing !!!

Portrait de t0uf1k
18/octobre/2006 - 12h09

Bonne chance a vous !!!
En esperant que nous finnisiez pas aussi mal que France Soir et que votre nouvelle monture ne soit pas aussi nul que Direct Soir !!!

Portrait de mystik
18/octobre/2006 - 10h16

ça sent la fin...
depuis un moment maintenant. La presse quotidienne nationale telle qu'elle existe encore aujourd'hui est condamnée à plus ou moins long terme. C'est peut être la fin d'une époque.

Les plus vus