23/11/2007 08:16

la Tribune: les salariés inquiets avant l'arrivée de Beytout

Les salariés de La Tribune estiment que le nomination de Nicolas Beytout à la tête du pôle médias de LVMH, en passe de vendre le quotidien économique pour racheter Les Echos, constitue un "conflit d'intérêts" et réclament son report, jeudi dans un communiqué.

LVMH a annoncé mardi la nomination de l'ancien directeur de la rédaction du Figaro à la tête de son pôle médias, DI Group, à compter du 26 novembre et précisé qu'il serait "ultérieurement" nommé président du groupe Les Echos, dont le rachat est soumis au feu vert des autorités de la concurrence.

"Le conflit d'intérêts n'est plus virtuel. Il est organisé", s'insurgent les salariés de La Tribune, qui estiment que l'intérêt de LVMH et de M. Beytout "n'est clairement pas l'avenir de La Tribune et de ses salariés".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de polllux
23/novembre/2007 - 12h32

pas de quoi s'inquiéter
ce journal ne vaut qu'un euro !!!!

Portrait de hadess
23/novembre/2007 - 12h10

oui ...
comme je les comprends de nourrir beaucoup d'inquietude quant à l'arrivée du protégé de sarkozy....
il y a eu beaucoup de cadeauxet promotions donnés ici et là pour" services rendus"à certains journalistes qui ont vu leur tranche horaire prendre une autre couleur

Les plus vus