22/11/2007 03:16

VSD vs Cantat: Le droit d'informer est-il menacé ?

Au mois de février dernier, VSD publiait des photos de Bertrand Cantat alors qu’il était en détention à Muret, en Haute-Garonne.

Suite à ces publications, le magazine avait été condamné à payer 35.000 euros de dommages et intérêts pour « atteinte à la vie privée et droit à l’image ».

De plus, VSD s’est vu dans l’obligation de publier cette semaine en couverture cette condamnation.

Cette semaine, le rédacteur en chef délégué de VSD, Marc Dolisi, répond. Il affirme d'ailleurs en Une que "le droit d'informer est ménacé!"

Voici quelques extraits de la tribune publiée :

 « Comme vous, je déplore que ce numéro porte, sur une surface d'une demi-page, la publication d'une condamnation […] Un acte de répression qui va durement affecter la vente de ce numéro. Je me donne le droit de condamner cette décision de justice »

Marc Dolisi estime par ailleurs avoir « fait son travail » en informant « sur ses conditions de détention ». I

l rappelle que le « 19 août 2004, VSD avait publié un reportage sur Bertrand Cantat dans la prison de Vilnius, réalisé par son frère, Xavier.

Il consentait alors à donner de lui l'image d'un prisonnier modèle, accordant à ses camarades de détention un concert privé. Peut-on s'exposer pour ensuite refuser d'être exposé ? »

Il tente ensuite de répondre à la question « Si c'était à refaire, le referions-nous ? » ; il répond : «  Oui, si nous jugeons utile, normal de diffuser une telle information ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Elfy
21/mai/2008 - 10h54

:arrow: Merci de ne pas indiquer de liens internet dans vos commentaires

Portrait de JARODS
16/décembre/2007 - 21h29

Que 35.000 euos, c'est peu. Je crois que une prison c'est pas un lieu public ........ Le droit d'informer est menacé ........ d'informer de quoi, une photo dans une prison, c'est du n'importe quoi

Portrait de avalon
30/novembre/2007 - 12h27

vie prive, vie publique
discretion, tact, savoir vivre, respect....c'est aussi le devoir d'un journaliste ou il doit passer sur ces mots ?

Portrait de Al Pacino
27/novembre/2007 - 21h24

moderation
Ce qui m'intéresserais c'est de lire les commentaires modérés!
surtout quand on voit les conneries qui sont gardées.
STOP A LA CENSURE

Portrait de CADWIK
22/novembre/2007 - 09h51

PAS DE UNE AVEC CANTAT
bonne nouvelle : vsd va revenir à son ancienne formule, avec nicolas sarkozy en une, comme les 600 fois précédentes!!!

Portrait de fauvette
22/novembre/2007 - 08h40

Ce n'est pas du journalisme çà
C'est pour vendre du papier . Le problème c'est que le traumatisme provoqué par certaines publications laissent totalement indifférents ces paparazzi .
Qu'ils soient punis , c'est normal , si au moins , çà mettait un frein à leur frénésie du scoop . Mais non , c'est de pire en pire .

Portrait de squarepusher
21/novembre/2007 - 11h57

à arbuste_en_chef
Ne confondez pas tout et n'importe quoi...ici cela n'a rien à voir avec sa libération conditionnelle. On parle de faits ayant eu lieu pendant sa détention, à la maison d'arret, et non après sa sortie de prison.
D'ailleurs d'après ce que nous en savons, aucune action n'a été lancée contre les journalistes qui l'ont traqué et pris en photo depuis sa sortie de prison.
De plus depuis sa sortie, je ne vois pas ce qui vous permet de dire qu'il ne fait pas profil bas et qu'il ne se tait pas...les seules nouvelles que nous avons de lui sont par l'intermédiaire des paparazzi...

Portrait de Loufiette
21/novembre/2007 - 11h42

Je ne pense pas
que ce soit B. Cantat qui ait pris la décision de le mener en justice, mais plutôt tout le staff qui l'entourre... et qui tente tant bien que mal de protéger sa vie privée.
Et c'est clair, je ne pense pas que les ventes soient mises en danger... au contraire ! !

Portrait de Clowlead
21/novembre/2007 - 11h28

VSD condamne cette décision de justice...
D'un autre côté si la justice les a condamné c'est pas non plus pour leur faire plaisir.
Déjà qu'en étant punis, ils restent dans le bénéfice, il faudrait en plus les gracier...

Portrait de squarepusher
21/novembre/2007 - 11h01

n'importe quoi
Si maintenant condamner des photos volées prises en prison, avec un telephone portable par un gardien qui a été remunéré pour cela, c'est menacer le droit d'informer pour VSD, je me permet de douter de la valeur donnée à l'information par ce canard !!

De plus que le redac chef se "donne le droit" de condamner la decision de justice me fait bien marrer aussi...

Tiens ben moi je me donne le droit de condamner l'edito de Dolisi.... ;)

Portrait de cartnoire
21/novembre/2007 - 10h30

à côté de ça les ventes ont augmentées de combien
VSD à dû faire son calcul et à mon avis les 35000€ sont déjà compensés

Portrait de harry42
21/novembre/2007 - 10h25

Différence
Il semble qu'il y ait une grande différence entre un reportage consenti et des photos "d'espionnage", volées avec un portable lui-même introduit clandestinement.

Portrait de anncath
21/novembre/2007 - 10h22

je ne comprends pas
à lui on lui a formellement interdit tout interview dans la presse !2 poids 2 mesures !que ce respect soit fait des 2 cotes ?

Les plus vus